Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Communiqué de presse

Violentes attaques contre une association haïtienne partenaire d’Entraide et Fraternité

Alors que la population haïtienne se mobilise pour répondre à la crise sanitaire du COVID-19, des paysannes soutenues par des projets d’Entraide et Fraternité font l’objet de violentes attaques.

Le 17 Juin dernier, notre partenaire SOFA (Solidarité des Femmes Haïtiennes) a été la cible d’une attaque armée orchestrée par l’homme d’affaires André Apaid et l’ancien Ministre de l’Agriculture (PHTK), avec l’aide d’une autorité locale et d’un groupe armé.

Cette agression vise à intimider les paysannes membres de la SOFA, qui, dans le cadre de leur ferme-école, cultivent des terres aujourd’hui convoitées pour la mise en œuvre d’un projet d’agro-industrie. Cette ferme-école est soutenue par Entraide et Fraternité via son programme de défense du droit à l’alimentation et ses donateurs durant la dernière campagne de Carême.

Cette attaque inacceptable envers nos partenaires de la SOFA est la deuxième en l’espace d’un mois. Le 26 mai, l’ancien ministre de l’Agriculture de Michel Martelly [1], Fresner Dorcin, est intervenu pour stopper les paysannes dans leur tentative de protéger leurs terres en construisant un mur pour délimiter le terrain. Rappelons qu’en 2017, la SOFA a obtenu du gouvernement haïtien un terrain de 13 hectares situé dans la commune de Saint-Michel de l’Attalaye, sur lequel elles développent une ferme-école pour lutter contre la féminisation de la pauvreté et former les paysannes de la région aux pratiques agroécologiques [2].

Ces violences contre notre partenaire haïtien ne sont pas isolées et s’inscrivent dans la mise en œuvre du Plan Stratégique pour le Développement d’Haïti (PSDH), qui favorise la mise en place de monocultures d’exportation, de zones franches industrielles et d’explorations minières au profit d’entreprises transnationales. Ce plan, élaboré par les institutions internationales et les secteurs économiques et politiques liés au régime du PHTK (le Parti haïtien Tèt Kale), contribue à la stratégie de destruction de la paysannerie haïtienne.

Pourtant c’est la paysannerie, et non l’agro-industrie, qui est le moteur de l’économie haïtienne, tant par sa contribution à l’économie, par le nombre d’emplois qu’elle crée, que par sa contribution à la production alimentaire et à la protection de l’environnement.

Ces attaques interviennent à un moment où, chez nous comme ailleurs dans le monde, la pandémie a rappelé l’importance d’une agriculture locale, respectueuse des écosystèmes et diversifiée, seule à même de renforcer la résilience et la sécurité alimentaire [3]. C’est important chez nous et c’est vital dans les pays les plus pauvres. La société civile haïtienne l’a récemment rappelé dans son « Cahier de revendications paysannes [4] ».

La Belgique ne soutient pas assez l’agroécologie dans les pays du Sud dont Haïti. Sur les 1,2 milliard d’euros investis dans des projets agricoles entre 2013 et 2017 au titre de l’aide publique au développement, à peine 16 % ont été consacrés directement à l’agroécologie [5]. La Belgique doit aussi s’engager dans les négociations du traité contraignant de l’ONU sur les entreprises et les droits humains. Un tel traité contribuerait à lutter contre les accaparements de terres à des fins commerciales.

Pour plus d’information sur cette attaque, vous trouverez ci-joint le communiqué de la PAPDA (Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif).

note de protestation SOFA - PAPDA
TéléchargerConsulter


[1Michel Martelly, président d’Haïti de 2011 à 2016.

[2Ce projet est également soutenu par « ONU Femmes », qui est l’entité des Nations Unies consacrée à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. Voir www.unwomen.org

[3À ce sujet, voir l’analyse « Contre les pandémies, l’agroécologie », publiée par Entraide et Fraternité en mai 2020 : https://www.entraide.be/contre-les-pandemies-l-agroecologie

[4Lire l’étude réalisée par Entraide et Fraternité sur base de ce cahier paysan sur : https://www.entraide.be/les-revendications-paysannes-haitiennes-c-est-aussi-nos-oignons-3150

[5Coalition contre la faim, Pour une aide publique au développement belge qui soutienne la transition agroécologique. Constats et recommandations politiques suite à la publication de l’étude « La part de l’agroécologie dans l’Aide Publique au Développement belge », juin 2020. Lien raccourci : https://miniurl.be/r-385p



Lire aussi

7 septembre 2020    7 Septembre

Jour de l’indépendance du Brésil

Appel à la mobilisation internationale
24 août 2020

Covid-19 : situation extrêmement grave au Brésil

Entretien avec Monseigneur Rixen
Nous sommes nombreux à avoir reçu la lettre du frère dominicain Frei Betto qui nous invite à l’indignation et à la mobilisation collective pour soutenir le (...)
7 août 2020    20km de Bruxelles

Les 20km de Bruxelles, édition 2020, sont annulés.

Etant donné la situation sanitaire actuelle, l’édition 2020 des 20km de Bruxelles est annulée.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr