Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
2 juin 2022  Actualités

Urgence alimentaire : nos partenaires menacés

Entraide et Fraternité répond efficacement aux menaces de la faim. Soutenez-nous.

Inquiétante. Extrêmement inquiétante. Voilà comment nous pourrions qualifier la situation alimentaire des pays appauvris au Sud qui doivent vivre, depuis le début de la guerre en Ukraine, sous la menace de la famine. Céréales, carburant, engrais azotés : ces trois produits affectés en même temps - et en chaîne - constituent un cocktail dangereux alors que de nombreux pays sont dépendants des importations pour assurer la sécurité alimentaire de leur population.

« La faim aiguë atteint des niveaux sans précédent et la situation mondiale ne cesse d’empirer, alertait en avril dernier le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley. Les conflits armés, la crise climatique et le Covid-19 ont créé une tempête. » La guerre en Ukraine vient encore davantage menacer la sécurité alimentaire des pays appauvris au Sud et pourrait déclencher la pire crise alimentaire de la décennie.

« La guerre en Ukraine pourrait déclencher un ouragan de famine. »

La guerre en Ukraine, gros exportateur de blé, pèse lourdement sur les exportations et les prix des denrées alimentaires. Elle menace la sécurité alimentaire de centaines de millions de personnes dans des pays appauvris déjà fragilisés. Antonio Guterres, le Secrétaire général des Nations Unies, annonçait, le 14 mars, que « la guerre en Ukraine pourrait déclencher un ouragan de famine. »

Les partenaires d’Entraide et Fraternité vivent ainsi un stress alimentaire permanent. La RD Congo et le Rwanda n’échappent, par exemple, pas à l’envolée des prix des céréales et de l’énergie, ce qui affecte leur niveau de vie déjà très bas pour une majorité de la population.


« La guerre en Ukraine aggrave la situation qui était déjà calamiteuse par rapport à l’insécurité alimentaire aiguë dans laquelle est plongée plus d’un quart de la population. On observe sur le marché une hausse vertigineuse des produits de première nécessité et, principalement, des denrées alimentaires comme la farine, l’huile, le riz, le sucre, la semoule... Les prix de ces produits ont presque doublé. »

Ephraïm, partenaire d’Entraide et Fraternité en RD Congo


Entraide et Fraternité répond efficacement aux menaces de famine.

Entraide et Fraternité a débuté son programme pluriannuel (2022-2026) pour la souveraineté alimentaire. Il impactera positivement plus de 165.000 personnes, notamment à Madagascar, en Haïti, en RD Congo ou encore aux Philippines. Grâce au travail de terrain de ses 35 partenaires en Afrique, Asie et Amérique latine, il contribuera à assurer l’accès à une nourriture saine et en suffisance aux populations défavorisées.

Nous travaillons à transformer les systèmes alimentaires en un modèle plus sain, plus efficace afin de lutter contre la dépendance mondiale des importations de denrées alimentaires. Un modèle à défendre plus que jamais dans ce contexte de crise alimentaire mondiale aggravée par les effets de la guerre en Ukraine. Avec votre appui.

PNG - 11.8 ko

Avec un don de 40€
(22€ après déduction fiscale), vous offrez 100 kg de semences durables à un paysan en RD Congo.

Avec un don de 87€ (48€ après déduction fiscale), vous offrez une formation en agroécologie à une paysanne en Haïti.
Avec un don de 173€ (95€ après déduction fiscale), vous offrez l’achat d’un kit d’outillage agricole pour un jeune paysan à Madagascar.
Ou par virement sur le compte : BE68 0000 0000 3434

Merci d’être aux côtés de nos partenaires, si durement fragilisés par la menace de la faim.

Si le cumul de vos dons atteint un minimum de 40 € au 31 décembre 2022, vous bénéficierez d’une déduction fiscale de 45 % du montant de vos dons. Un don de 60 € ne vous reviendra, par exemple, qu’à 33 €.





Lire aussi

15 septembre 2022

Sud-Kivu : l’agriculture pour reprendre espoir

Récit de mission en République démocratique du Congo
14 septembre 2022    Juste Terre !

Juste Terre ! n°192

Le peuple de la RDC paie le prix fort des effets délétères des mesures imposées en contrepartie de leurs prêts par le FMI et la Banque mondiale.
1er septembre 2022

Idjwi, l’île congolaise oubliée et confrontée à la famine

Saviez-vous que la République démocratique du Congo possède une île ?

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr