Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Le Papergate de la Banque mondiale

Un nouveau scandale de corruption classé sans suite ?

par Renaud Vivien

Nouveau coup de tonnerre à la Banque mondiale : une étude révélant qu’en moyenne 7,5% de son aide fournie à 22 pays est détournée par les classes dirigeantes.

Le Papergate de la Banque mondiale : un nouveau scandale de corruption classé sans suite ?

Nouveau coup de tonnerre à la Banque mondiale. Le 18 février 2020 sortait une étude commanditée par la banque révélant qu’en moyenne 7,5% de son aide fournie à 22 pays est détournée par les classes dirigeantes . Ce rapport montre que ces dernières placent ensuite cet argent volé dans des paradis fiscaux. Si cette étude met à mal la Banque mondiale au point où cette affaire est baptisée #papergate suite aux tentatives de la direction de censurer cette étude, ce n’est pourtant pas la première fois qu’un rapport démontre que les financements de la Banque mondiale nourrissent la corruption.




Avec le soutien de

Fédération Wallonie Bruxelles


Lire aussi

2 mars 2021    Interview de Renaud Vivien

La question de la dette en RD Congo au cœur de la campagne de Carême

Renaud Vivien, chargé de recherche et de plaidoyer à Entraide et Fraternité, nous explique les spécificités de la dette congolaise, pourquoi la dette est un des (...)
30 novembre 2020    Autres publications    Opinion

Face à l’échec du G20, la Belgique doit annuler la dette des pays du Sud

Après un premier report décidé en avril 2020, les chefs d’Etats du G20 se sont mis d’accord le 22 novembre pour prolonger la suspension du paiement de certaines (...)
Documents de plaidoyer    Annulation de la dette

Lettre ouverte adressée aux gouvernements et aux institutions financières

La lettre initiée par les réseaux internationaux sur la dette à l’occasion des réunions annuelle du FMI et de la BM qui se tenait du 12 au 18 octobre a été (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr