logo Entraide et Fraternité
23 octobre 2019  Actualités

Solidarity Bike raconté par l’un des participants

L’opération Solidarity Bike a rassemblé, le Dimanche 6 octobre, environ 40 cyclistes venus de tous les horizons.

Un projet commun : rouler jusque 100 km pour lutter contre le réchauffement climatique. Le principe ? Trouver chacun des parrains pour financer la plantation de mangroves sur les plages des îles des Philippines. Cette plante, enracinée profondément dans le sable coupe l’élan des vagues montantes et des ouragans, protégeant ainsi la population tout en évitant l’érosion des sols.

C’est vite rattrapé par des trombes d’eau que le groupe s’est élancé autour des lacs de l’Eau d’Heures. Il disposait du meilleur parapluie qu’on puisse rêver par ce temps morose : la joie et la bonne humeur générale.

Deux routes possibles : de 32 ou 100 km au choix. Pour beaucoup, cet itinéraire bien tracé et pensé par les organisateurs, fut également l’occasion de découvrir de magnifiques paysages souvent peu connus par les Belges, ceux de la botte du Hainaut. Le circuit court, longeait l’ensemble des lacs en une boucle. Le circuit long, effectuait un huit entre Thuin au Nord et vers Chimay au Sud.

La pire crainte des organisateurs fut évitée : aucun accident. Seulement quelques pertes de cyclistes en chemin, mais toujours vite retrouvés. Un excellent service de cantine a veillé à l’intendance sur plusieurs étapes. Un barbecue et une bonne bière « catholique » qui attendaient l’ensemble des coureurs en fin de route.

Le plus beau défi réussi ne fut cependant pas l’exploit sportif, mais bien le montant récolté par l’ensemble des coureurs : 8.700 €. Le terme « défi » n’est pas anodin : de nombreux participants ont exprimé combien il était plus difficile pour eux de surmonter la timidité personnelle et faire appel à la générosité des proches que de rouler 100 km.

Un synode rassemble actuellement les chrétiens d’Amazonie autour notamment du thème de la préservation de l’environnement. C’est une préoccupation que nous partageons tous aujourd’hui. Cette initiative d’Entraide et Fraternité a permis à plusieurs personnes comme moi, qui n’avons pas spécialement de responsabilités politiques pour pouvoir changer les choses, mais qui avons par contre beaucoup d’huile dans les muscles, de pouvoir mettre ce petit talent au service de la noble cause.

En introduction au synode, le Pape François a appelé à une conversion de l’Eglise pour qu’elle devienne militante écologique. En Belgique, elle a déjà commencé. Bravo !

Merci à Entraide et Fraternité, et à ses travailleurs très sympathiques.
Jean-Christophe Dehon





Articles en rapport

8 octobre 2019

La solidarité dans le guidon

Ce dimanche matin, s’élançaient, sous la pluie, une trentaine de courageux·ses cyclistes pour 100 ou 32 kilomètres autour des lacs de l’Eau d’Heure. C’était (...)
4 juin 2019    20km de Bruxelles

Bravo et merci à toute l’équipe !

11 sources d’eau potable financés grâce à votre engagement pour la solidarité !

Solidarity Bike 2019

Dimanche 6 octobre
Et c’est reparti pour un tour… ou plutôt de nombreux tours de pédaliers : Entraide et Fraternité a le plaisir de vous annoncer la quatrième édition de sa (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr