Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
8 octobre 2021  Actualités

Pérou

Mirtha Vásquez nommée Première Ministre

Hier, la défenseuse des droits humains Mirtha Vásquez, ancienne directrice de Grufides, partenaire d’Entraide et Fraternité est devenue Première Ministre du Pérou. Une nomination qui donne l’espoir d’une véritable justice sociale dans un pays frappé par de fortes inégalités.

Mirtha Vásquez, militante de l’environnement et des droits humains, a prêté serment ce jeudi 7 octobre "pour ce pays de femmes et d’hommes qui luttent chaque jour pour vivre dans la dignité, sans discrimination, et qui promeuvent de vrais changements ".

Mirtha Vásquez s’était lancée début 2020 dans la vie politique, après des années passées à défendre, à travers Grufides, les droits des communautés paysannes face aux violations commises - expropriation de leurs terres, contamination des cours d’eau, etc. - par les entreprises minières dans la région de Cajamarca, au nord-ouest du Pérou.

Elle a notamment défendu Máxima Acuña, femme indigène devenue un symbole international de résistance en s’opposant à l’expropriation de sa terre, empêchant ainsi le pharaonique projet minier Conga porté par le géant américain, Newmont. Malgré de nombreuses menaces, Mirtha Vásquez a toujours poursuivi son combat pour le respect du droit des plus faibles.

Sa nomination constitue donc une nouvelle pleine d’espoir pour le respect des droits de chaque péruvien et péruvienne.

Vers une véritable justice sociale

Sa tâche ne sera toutefois pas aisée, dans un pays frappé de plein fouet par la pandémie du Covid-19 et ses conséquences, notamment l’explosion des inégalités et de la pauvreté. Le Pérou doit également mettre fin à une corruption galopante et à des conflits politiques qui ont secoué le pays ces derniers mois.

Mais Mirtha Vásquez a présenté depuis son entrée en politique de nombreux projets de loi pour une meilleure justice sociale : fin de l’impunité des parlementaires, protection des défenseurs des droits humains ou encore une taxe sur les grandes fortunes pour aider les plus pauvres qui sont victimes du Covid-19.

Des projets qui permettent de croire à un Pérou où la classe politique est au service du peuple péruvien et non plus au service de ses propres intérêts particuliers.





Lire aussi

25 septembre 2021 • 09h30 –16h30 Agenda

Coopérer aujourd’hui ? Ici et là-bas avec le Mojoca

Formation, rencontres et témoignages
Journée du réseau belge d’amitié avec le Mojoca
31 mai 2021

Covid-19 en Amérique latine : la société agonise

L’Amérique latine est, depuis de nombreux mois, l’épicentre de la pandémie de Covid-19. Une pandémie qui génère un chaos sanitaire mais aussi politique, économique (...)
24 avril 2021    Autres publications    Opinion

Faire respecter les droits humains par les entreprises ?

Que la Belgique se réveille !
Un texte collectif de treize représentant·e·s de la société civile.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr