Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Seneffe

Manifestation devant l’usine Syngenta

Rendez-vous le 12 février à 14h à Seneffe pour une manifestation contre l’entreprise Syngenta qui produit des pesticides interdits sur le territoire européen et les exporte dans les pays du Sud.

12 février 2022 • 14h00

Le 12 février à 14h00, un groupe de citoyens, soutenus par Extinction Rebellion et plusieurs associations dont Entraide et Fraternité, manifestent devant l’usine Syngenta de Seneffe, la plus grosse usine de cette entreprise en Europe. Syngenta mélange sur place des produits à base de néonicotinoïdes, ces produits tueurs d’insectes, notamment les abeilles. Les néonicotinoïdes sont aujourd’hui dans leur majorité interdits d’usage en Europe, mais on peut encore les produire et les exporter. Notamment au Brésil, où ces produits détruisent la biodiversité. D’autres types de produits interdits en Europe sont exportés, et reviennent dans nos assiettes sous forme de résidus, et peuvent affecter notre santé. L’Europe et la Belgique doivent prendre la décision d’interdire ces pratiques. Les organisations demandent un arrêt des exportations, comme cela a d’ailleurs été promis par la Commission Européenne.
Une étude récente de PUBLIC EYE, réalisée conjointement avec UNEARTHED la cellule investigation de Greenpeace, a révélé qu’en seulement 4 mois (septembre décembre 2020), les fabricants européens de pesticides ont annoncé l’export de près de 3900 tonnes de néonicotinoïdes dans le monde entier, et notamment le Brésil. La plupart de ces néonicotinoïdes sont interdits en Europe, parce qu’ils sont en grande partie responsables du déclin massif des populations d’abeilles, et autres insectes.
Pour ce qui concerne les effets sur les humains, une analyse systématique de la littérature scientifique publiée le 2 février 2017 dans la revue Environmental Health Perspectives rapporte des risques possibles et « des associations avec des conséquences développementales ou neurologiques défavorables » : une augmentation du risque d’autisme, des troubles de la mémoire et de tremblements, de malformation congénitale du cœur (dite « tétralogie de Fallot »), ainsi que d’une autre anomalie congénitale grave, l’anencéphalie, absence partielle ou totale de cerveau et de crâne à la naissance).
Bien qu’interdits pour toutes ces raisons , les néonicotinoïdes peuvent toujours être produits en Europe, et exportés vers le reste du monde.
La Belgique est un des principaux exportateurs de ces produits, via la port d’Anvers. Et en Belgique, à Seneffe, se trouve la plus grosse usine européenne de Syngenta, le principal exportateur des néonicotinoïdes. A Seneffe, on produit le mélange fini de pesticides à base de thiamétoxame, un néonicotinoïde interdit depuis des années.
Les manifestants ont donc décidés de faire une procession. Habillés en apiculteurs, en insectes, en animaux, ils porteront trois marionnettes : une paysanne du Nord, un paysan du Sud, et une abeille. Les trois danseront une danse de mépris envers Syngenta. La chercheuse Larissa Bombardi, de l’université de Sao Paulo, spécialisée dans les intoxications aux pesticides au Brésil, prendra la parole.

Les demandes des manifestants sont les suivantes :

  • Que les entreprises cessent de fabriquer ces produits qui ont montré leur dangerosité.
  • Que l’Europe prenne un engagement ferme à ne plus exporter des produits qui sont interdits sur son sol.
  • Que la Belgique prenne ses responsabilités et interdise cette pratique à son niveau, immédiatement.
  • Que l’Europe refuse les résidus de ces substances dans les produits d’importation.

Ce dernier point est tres important, dans la mesure où l’interdiction des résidus de produits le rendera plus difficile pour les producteurs qui exportent vers la Belgique, d’utiliser ces produits dangereux.

Cette action est portée par des citoyens soucieux de cette problématique, en collaboration avec Extinction Rebellion. Elle est soutenue par Corporate Europe Observatory, Sos Faim, Entraide et Fraternité, Le MAP, Boerenforum, et d’autres organisations.

Pour d’avantage de précision sur le sujet, Nina Holland (Corporate Europe Observatory) : 0484729776
Sur l’organisation : François de Saint Georges 0485891669





Infos

Manifestation devant l’usine Syngenta

12 février 2022 • 14h00

Devant l’usine Syngenta

Seneffe

Vidéo

Lire aussi

2 septembre 2022 • 17h00 Agenda

Le Hainaut en fête

Évaluation et lancement de l’année
10 juin 2022    Agriculture

Les mesures miroirs de la Commission européenne

Une disposition nécessaire mais insuffisante que la Belgique doit soutenir et compléter
8 juin 2022

Mobilisation contre le Traité sur la Charte de l’Énergie

Appel aux leaders européens pour sortir du Traité sur la Charte de l’Énergie

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr