Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
4 février 2021  Actualités

Lancement de la pétition

La Belgique doit annuler les dettes du Sud !

Annuler la dette des pays du Sud pour réduire les inégalités dans le monde. Tel est l’objectif de la pétition lancée ce jeudi 4 février par Entraide et Fraternité, Mémoire coloniale et Lutte contre les discriminations, CADTM, CNCD-11.11.11, 11.11.11, OXFAM Belgique, Broederlijk Delen.

L’impact de la crise sanitaire sur l’économie est énorme. Selon l’ONG Oxfam, plus d’un demi-milliard de personnes pourraient basculer dans la pauvreté des suites de la crise actuelle. Dans ces conditions, les États auront un rôle essentiel à jouer pour assurer la survie de leur population, par le renforcement des services publics et de la protection sociale. Or, avant la Covid-19 (début 2020), 113 pays prévoyaient de mettre en œuvre des mesures d’austérité sous l’égide du FMI, et 64 pays donnaient la priorité au service de la dette plutôt qu’aux services de santé - dépensant jusqu’à quatre fois plus pour le service de la dette que pour les services de santé.

Le fardeau de la dette est tellement insoutenable que son remboursement empêche les pays du Sud de répondre aux besoins fondamentaux de leurs populations. La dette des pays du Sud est un système qui perpétue des relations injustes. C’est une continuation de la domination coloniale.

Heureusement, les annulations de la dette sont aujourd’hui soutenues par de nombreux acteurs, dont le pape François, le secrétaire général des Nations unies, la
CNUCED, des intellectuels (notamment africains) et plus de 200 organisations de la société civile du Sud et du Nord qui lancent un appel international en faveur d’un « jubilé de la dette ».

Malheureusement, l’idée d’annuler la dette n’est absolument pas (pour
l’instant) l’orientation prise par les principaux dirigeants (G20, Club de Paris, FMI et Banque mondiale) qui n’ont consenti pour le moment qu’à une suspension très limitée de la dette, à des conditions strictes.

Alors, que faire ? D’abord s’informer et comprendre en allant sur notre site dédié :
www.annulerladette.be.

Se mobiliser ensemble, ensuite. Chacun·e peut soutenir ce plaidoyer en signant la pétition proposée par Entraide et Fraternité et 6 autres associations, sur ce même site.

Ensemble, agissons pour libérer le Sud d’une dette meurtrière et injuste !





Tags : pétition Dette

Vidéo

Lire aussi

15 juin 2021    Analyses

Dette des pays du Sud : que peut faire la Belgique ?

Par Renaud Vivien (Entraide et Fraternité- Femmy Thewissen (11.11.11), Anaïs Carton (CADTM), Aurore Guieu (Oxfam Belgique) et Leïla Oulhaj (...)
10 juin 2021    Lettres, déclarations, communiqués    Communiqué de presse

Des banques belges réalisent des profits en temps de crise sur le dos des pays du Sud

La coupole néerlandophone 11.11.11 publie aujourd’hui une étude intitulée « Quoi qu’il en coûte ? Analyse des dettes des pays du Sud envers les institutions (...)

Quoi qu’il en coûte ?

Résumé exécutif
Analyse des dettes des pays du Sud envers les institutions financières actives en Belgique

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr