Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
21 décembre 2020  Actualités

L’agroécologie, un autre modèle pour nourrir et préserver la planète

En coopération avec des organisations partenaires locales, Entraide et Fraternité mène depuis 2017 un programme ambitieux pour la souveraineté alimentaire dans neuf pays : Brésil, Burundi, RD Congo, Guatemala, Haïti, Madagascar, Nicaragua, Philippines, Rwanda.

Ce programme prône l’agroécologie, un modèle qui soutient le développement d’une agriculture familiale garantissant des revenus suffisants et le respect des droits des paysan·ne·s, tout en respectant l’environnement, indispensable pour notre santé.

Guatemala Les paysan·ne·s retrouvent le contrôle de leurs semences !

Au Guatemala, la pression des organisations paysannes dont les partenaires d’Entraide et Fraternité (SERJUS, CDRO, CEIBA, COINDI, RED KUCHUB’AL) a forcé le Congrès guatémaltèque à suspendre la « loi Monsanto » adoptée en juin 2018.

Cette loi, en favorisant les pesticides chimiques, la commercialisation des OGM et le contrôle des semences par les multinationales, constituait une menace pour la sécurité alimentaire de milliers de familles qui vivent de la terre. Une victoire historique pour un million de paysan·ne·s guatémaltèques.

Haïti Les paysan·ne·s revendiquent d’une seule voix le changement

Le programme a permis de finaliser le Cahier national de revendications des organisations paysannes haïtiennes. Le fruit d’un long processus coordonné par la PAPDA, partenaire d’Entraide et Fraternité, qui a notamment permis de donner une voix aux paysan·ne·s vivant dans les régions les plus reculées du pays et de faire germer une conscience politique aiguisée.

Le Conseil National pour la Sécurité Alimentaire a puisé dans ce Cahier national de revendications paysannes pour élaborer les Politiques et stratégies nationales de souveraineté et sécurité alimentaires. Un pas de géant dans un pays où l’agrobusiness a jusqu’ici toujours été roi.

Burundi Les femmes prennent aussi le contrôle

Grâce à la sensibilisation, l’alphabétisation et la formation en leadership, la représentation des femmes dans les organes de décision des 98 coopératives soutenues par les partenaires d’Entraide et Fraternité au Burundi (OAP, CAM et ADEPE CEPRODILIC) a augmenté de 30 à 45 %. Les femmes sont ainsi mieux reconnues au sein de leur communauté et les hommes acceptent enfin leur investissement en dehors du foyer.

Philippines S’unir pour faire face à la concurrence

Mais tout n’est pas parfait. L’évaluation pointe en effet la nécessité de renforcer certains aspects comme la commercialisation des marchandises produites par les paysan·ne·s ou l’autonomisation des jeunes afin de lutter contre le chômage.

Des points sur lesquels Entraide et Fraternité accompagne les partenaires à se renforcer. Aux Philippines, le partenaire CONZARRD a inauguré la première coopérative Farmers for a Healthy World. Elle rassemble des dizaines d’organisations paysannes et producteurs indépendants et permet de mieux faire face à la concurrence des produits importés.

Les résultats du programme examinés

Le Centre tricontinental (Cetri, Louvain-la-Neuve) s’est rendu en 2019 dans quatre pays - Burundi, Guatemala, Haïti et Philippines - afin d’évaluer, près de trois ans après son lancement, les résultats obtenus par notre programme.

Leur conclusion générale est claire : l’agroécologie prônée par Entraide et Fraternité et ses partenaires constitue la réponse la plus adéquate afin de nourrir et préserver la planète. C’est toutefois une lutte permanente car le rapport de force est extrêmement défavorable face au modèle agroindustriel soutenu par les gouvernements. Mais le programme crée des poches de résistance qui ne cessent de grandir.

Le Cetri a plus particulièrement analysé les résultats obtenus dans les 4 dimensions de l’agroécologie :
1 POLITIQUE : placer le contrôle des semences et des terres aux mains des paysans, faire participer les paysans aux décisions, obtenir des soutiens publics, etc.
2 ENVIRONNEMENTALE : supprimer l’utilisation d’intrants chimiques, renforcer la résilience et l’adaptation au changement climatique, etc.
3 ÉCONOMIQUE : développer des marchés locaux, diversifier les revenus agricoles, etc.
4 SOCIOCULTURELLE : autonomiser les femmes et les jeunes, renforcer les échanges de savoirs entre paysan·ne·s, etc.

Les résultats concernant l’accès aux semences et à la terre, la diversification des revenus agricoles et l’autonomisation des femmes sont notamment très encourageants.

Et en Belgique ?

Les actions de plaidoyer menées auprès des décideurs et décideuses politiques portent leurs fruits. En témoignent par exemple les nouveaux accords de gouvernements wallon et bruxellois qui soutiennent la création de règles internationales pour encadrer les activités des multinationales et ainsi mettre fin à leur impunité.

Concernant les actions d’éducation, le Cetri met en avant que les témoignages des partenaires du Sud et leurs échanges de vue avec les associations belges travaillant sur la précarité sont porteurs en termes de réflexion et d’amorce de changements de pratiques dans nos choix de consommation. À poursuivre !





Lire aussi

9 avril 2021

Philippines : stop aux assassinats de militant·e·s des droits humains

Ce jeudi 8 avril, Entraide et Fraternité et d’autres organisations de la société civile ont manifesté devant l’ambassade des Philippines afin de condamner le (...)
8 avril 2021 • 17h30 –18h30    Agenda    Action solidaire

Justice pour les militant·e·s des droits humains aux Philippines

Avec d’autres organisations de la société civile belge, nous nous rassemblons le 8 avril devant l’ambassade des Philippines afin d’apporter notre solidarité aux (...)
15 mars 2021    Autres publications    Carte Blanche - Le Soir

La Belgique à l’avant-garde d’une annulation de dettes en temps de pandémie ?

Plusieurs ONG demandent à la Belgique de redoubler d’efforts pour permettre aux pays du Sud de mobiliser davantage de ressources budgétaires face à la (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr