Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Jour de Pâques

4 avril 2021

« C’est la Pâque, le passage du Seigneur »
Jn 20,1-9

« Passage »

Le Seigneur passe en Égypte pour libérer son peuple.

Le Seigneur ouvre un passage dans les eaux qui peuvent tout engloutir.

Le Seigneur crucifié passe de la tombe à la Vie.

« Si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui » (Rm 6, 8)

Une brèche s’est ouverte dans nos impasses. Ces impasses si fortement représentées par la mer obstruant le chemin des esclaves à peine libérés. Cette impasse de la mort, du tombeau, des enfers où se termine l’itinéraire de Celui qui portait tellement d’espoirs. Ces impasses qui empêchent tant de femmes et d’hommes d’avancer. L’impasse du changement climatique, du camp de Mória, de la situation au Liban, en Palestine, de la dette …

La descente du Messie de Dieu dans nos impasses sans y perdre cœur y a ouvert un passage. Un passage de lumière. Mais la lumière de l’aube, la flamme fragile du cierge pascal. À cette lumière, nous pouvons nous lever et avancer avec le
Christ.

On a beaucoup parlé ces derniers mois du monde d’après en pensant parfois que tout allait changer une fois le virus vaincu. Mais les choses ne vont jamais ainsi.
Pâques, ce n’est pas l’effet d’une baguette magique par laquelle, d’un coup, une fée créerait un monde merveilleux.

Pâques, c’est le don d’une lumière pour avancer.

Pâques, c’est l’ouverture d’un passage où se risquer.

Pâques, c’est une brèche ouverte dans nos impasses par la force fragile et tellement puissante de l’amour infini de Dieu.

INTENTIONS

Si Pâques, est le don d’une lumière pour avancer, si Pâques, est l’ouverture d’un passage où se risquer, alors, Seigneur, pousse-nous, envoie-nous, pour
témoigner de la force fragile mais tellement puissante de ton amour infini.

Il est temps de sortir de nos impasses. Impasses de diverses natures : injustices sociales, inégale répartition des richesses, accaparement de terres, réchauffement
climatique, situation migratoire. Il est temps d’ouvrir de nouveaux chemins, de laisser entrer la lumière. La descente du Messie dans nos impasses ouvre un espace de lumière, lumière de l’aube certes, flamme fragile du cierge pascal certes. À nous de la préserver, de la nourrir et de nous lever pour avancer avec le Christ avec conviction et espérance !





Lire aussi

Les ressources naturelles au cœur de la dette du Sud

Depuis la colonisation jusqu’à nos jours, la question de l’exploitation des ressources naturelles des pays des Sud par les multinationales et les Etats du (...)

Vendredi Saint

2 avril 2021
« Ecce homo – Voici l’homme » La Passion selon Saint Jean

Jeudi Saint

1er avril 2021
« Ce jour-là sera pour vous un mémorial ». Ex 12, 1-8.11-14 1 Co 11, 23-26 Jn 13, 1-15

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr