logo Entraide et Fraternité
23 octobre 2018  Actualités

Huile de palme : action coup de poing devant le siège d’ING

Une quinzaine d’ONG de développement ont mené ce mardi midi à Bruxelles une action de sensibilisation et de dénonciation des prêts non-éthiques accordés par la banque ING.

Cette action visait à dénoncer spécialement les emprunts accordés par la branche belge d’ING à l’entreprise agroindustrielle belgo-luxembourgeoise Socfin.

Celle-ci s’est fait une spécialisation d’exploiter des plantations de palmiers à huile et d’hévéas à caoutchouc, le plus souvent après accaparement de terres dans des pays d’Afrique (Sierra Leone, Liberia, Côte d’Ivoire, Cameroun).

Ces emprunts encouragent donc une politique industrielle contraire à l’éthique, tant dans les domaines de l’écologie, de l’économie que des droits des communautés locales.
Pourtant, ING, qui refuse de discuter avec les représentants des ONG au prétexte du secret bancaire, orchestre sa campagne actuelle autour du thème des investissements durables. Les manifestants ont interpellé les passants et les employés de la banque au son de « I comme irresponsable, N comme nuisible, G comme greenwashING ».

Une banderole « Stop toxic investments » a été tendue devant le siège d’ING. Les clients ou employés de la banque, ainsi que les simples citoyens, peuvent adresser une plainte à ING par le biais du site www.greenwash-ing.be





Articles en rapport

29 mai 2019

SOCFIN, we are watching you !

Quelle justice pour les riverains des plantations SOCFIN ?
18 avril 2019    Plaidoyer

Un levier d’action efficace

Un cas « belge » : Socfin
20 février 2019    Radio

Climat et Laudato Si : quelle spécificité catholique ?

Avec Anne Berger, chargée d’études à Entraide et Fraternité, et Karel Malfliet, chargé de plaidoyer chez Ecokerk

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr