Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
21 juin 2022  Actualités

Entretien avec Camille Chalmers

réalisé le 6 juin 2022

Camille Chalmers, économiste, professeur d’université et directeur de la Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA) en Haïti.

1. En introduction, Renaud Vivien d’Entraide et Fraternité revient sur l’origine de la rançon de l’indépendance d’Haïti imposée par la France, son ancienne puissance coloniale, en 1825.
› regarder

2. Camille Chalmers présente les différentes caractéristiques de la révolution haïtienne et explique en quoi, celles-ci représentaient un danger pour les puissances coloniales. La révolution constituant un acte précurseur d’émancipation, il fallait l’asphyxier de peur qu’elle ne se propage. Autant d’arguments développés dans l’enquête du New York Times qui pourraient bousculer le discours dominant sur ce pays.
› regarder

3. Après en avoir fait l’éloge, Camille Chalmers émet plusieurs réserves à l’encontre de l’enquête du New York Times. La première étant qu’elle ne fait pas ou trop peu mention des travaux des chercheurs haïtiens. La deuxième est que ces travaux ne montrent pas la dette comme étant l’un des mécanismes d’un système beaucoup plus complexe de domination. Enfin, Camille Chalmers déplore le silence total sur les processus de résistance du peuple haïtien face à la dette.
› regarder

4. Camille Chalmers revient sur les réactions des secteurs conservateurs en Haïti à l’enquête du New York Times. Il passe en revue les différentes initiatives prise ces dernières années par les mouvements sociaux et la Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA) sur la question des réparations. Notamment l’introduction du choléra et autres crimes commis par les Nations Unies lors de l’occupation militaire d’Haïti de 2004 à 2016. Enfin, il souligne l’absence totale de réaction du gouvernement sur un sujet pourtant majeur et explique en quoi cela n’est pas étonnant de la part d’un pouvoir dont l’exercice est dépourvu de toute légalité et légitimité.
› regarder

5. La demande de réparation formulée par Aristide a profondément dérangé la France et, d’après Camille Chalmers, a motivé son éviction du pouvoir. Il fallait étouffer cette revendication à tout prix, alors que se célébrait les 200 ans de la proclamation de la République haïtienne. L’histoire de cette rançon de l’indépendance n’est d’ailleurs pas enseignée en France et très peu racontée dans les manuels scolaires en Haïti.
› regarder

6. Camille Chalmers détaille les formes concrètes que pourraient prendre la réparation en s’attardant sur le reboisement. Haïti a subi un pillage à grande échelles de ses bois précieux afin de générer des devises sur le marché international pour payer la dette. Il cite aussi l’alphabétisation et la constitution de systèmes public de santé et d’éducation, aujourd’hui largement privatisés.
› regarder

7. L’enquête du New York Times s’arrête en 1957. Comment la dette haïtienne a-t-elle évolué depuis ? Quels sont les créanciers ? Et quel rôle ont-ils joué après le terrible séisme de 2010 ? Camille Chalmers nous raconte les grandes de lignes de cette histoire agrémentée d’anecdotes aussi incroyables les unes que les autres.
› regarder





Lire aussi

8 novembre 2022    Analyses

Haïti de nouveau en feu : L’UE et la Belgique doivent agir !

Colette Lespinasse et Els Hortensius (COEH), Isabelle Franck
La fin de la subvention du carburant par l’État haïtien met le feu aux poudres de la colère populaire.
4 – 18 novembre 2022 • 10h00 –19h00 Agenda    Exposition

Zoos humains - L’invention du sauvage

On ne naît pas raciste, on le devient.
28 septembre 2022

Catastrophe humanitaire et désespoir en Haïti

« Au lieu du progrès que nous espérions et dont nous rêvions, aujourd’hui la situation en Haïti a malheureusement atteint un nouveau degré de désespoir. »

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr