Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Deuxième dimanche

28 février 2021

« Il fut transfiguré devant eux ».
Gn 22, 1-2.9-13.15-18 ; Ps 115 ; Rm 8, 31b-34 ; Mc 9, 2-10

« Transfiguré »

Ceux devant lesquels Jésus est transfiguré, ils ne comprennent plus rien. Jésus vient de leur confier que sa mission de Messie va le conduire au rejet et à la mort. Or, le Messie de Dieu, c’est celui qui vient réaliser de la part de Dieu la promesse de bonheur et de paix.

Abraham, lui non plus ne comprend plus rien. C’est lui qui a accueilli en premier cette grande promesse et il a donné sa foi au Dieu de la promesse, une promesse de vie, de fécondité. Et il croit comprendre que le même Dieu lui demande de sacrifier le fils de cette promesse !

Ne plus rien comprendre. Ne plus apercevoir de lueur d’espérance. Qui n’est pas confronté à cela un jour ou l’autre ? Et là, Jésus se montre métamorphosé. Et surtout, la voix du Père redit la parole fondatrice du baptême : Celui-ci est mon fils bienaimé. Cette parole portait déjà Abraham. Ce fils de la promesse est bien-aimé de Dieu comme les innombrables enfants promis à Abraham d’ailleurs, tous enfants de la promesse. Et dans la lumière, Jésus manifeste que tout enfant des hommes est appelé à entendre cette parole de confiance. Dans toutes nos impasses, c’est elle qui ouvre une route d’espérance.

Oui, si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? dit avec force la Lettre de Paul aux Romains. Il n’a pas épargné son propre Fils pour que vivent celles et ceux qu’il a choisis pour ses enfants. Cette foi, cette espérance qui nous viennent de la tendresse de Dieu relancent notre marche. Même si, comme Pierre, Jacques et Jean, il nous arrive de nous demander ce que cela veut dire ressusciter d’entre les morts.

INTENTIONS

Ne plus rien comprendre. Ne plus apercevoir de lueur d’espérance. Qui n’est pas confronté à cela un jour ou l’autre ? Seigneur donne-nous de trouver le mot juste, le silence adéquat, le geste salvateur pour celui ou celle que nous rencontrerons dans son obscurité. Aide-nous à rendre le sourire, à métamorphoser les visages.

Des décisions sont prises tous les jours à tous les niveaux, familial, communal, étatique, mondial. De grands enjeux sociaux, environnementaux ou sociétaux sont discutés. Des résolutions de conflits sont négociées. Des accords économiques sont signés. Des jugements sont prononcés. Seigneur éclaire celles et ceux qui sont aux commandes afin qu’ils puissent ne pas seulement voir leur propre intérêt mais envisager la réflexion dans tout son ensemble.





Lire aussi

Les ressources naturelles au cœur de la dette du Sud

Depuis la colonisation jusqu’à nos jours, la question de l’exploitation des ressources naturelles des pays des Sud par les multinationales et les Etats du (...)

Jour de Pâques

4 avril 2021
« C’est la Pâque, le passage du Seigneur » Jn 20,1-9

Vendredi Saint

2 avril 2021
« Ecce homo – Voici l’homme » La Passion selon Saint Jean

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr