Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Dette des pays du Sud : que peut faire la Belgique ?

Par Renaud Vivien (Entraide et Fraternité- Femmy Thewissen (11.11.11), Anaïs Carton (CADTM), Aurore Guieu (Oxfam Belgique) et Leïla Oulhaj (CNCD-11.11.11)

Un effort international ambitieux en matière d’allègement de la dette est crucial si l’on veut éviter le risque d’une "décennie perdue" pour les pays en développement et assurer une reconstruction post-Covid-19 durable. La note de positionnement "Répondre à la crise du Covid-19 : la Belgique et l’annulation de la dette des pays du Sud" , explique pourquoi l’allègement de la dette est une réponse cruciale à la crise économique conséquente au Covid-19. Dans sa note de politique générale et l’exposé d’orientation politique , la ministre de la Coopération au développement, Madame Kitir, va dans ce sens lorsqu’elle affirme que l’annulation de la dette a sa place dans le financement du développement et qu’elle plaide pour un approfondissement et un élargissement de l’approche actuelle. Un approfondissement et un élargissement sont nécessaires, vu le caractère trop limité de l’Initiative de suspension du service de la dette (ISSD) . Entretemps, une nouvelle initiative, le Cadre commun de traitement de la dette des pays pauvres, a été lancée pour permettre aux pays de restructurer leur dette insoutenable, mais elle ne parvient pas non plus à résoudre les problèmes fondamentaux liés au moratoire de l’ISSD. Cette analyse se concentre sur les recommandations à la Belgique en termes de dette bilatérale, de dette multilatérale, de dette due au secteur privé et sur la question primordiale de la gouvernance.




Tags : Belgique Dette

Lire aussi

3 août 2022    Analyses    Haïti

La rançon odieuse de l’indépendance

par Jérôme Duval
En mai dernier, le New York Times a publié une enquête approfondie sur les racines historiques de la dette haïtienne.
21 juin 2022

Entretien avec Camille Chalmers

réalisé le 6 juin 2022
Camille Chalmers, économiste, professeur d’université et directeur de la Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA) en (...)
10 juin 2022    Agriculture

Les mesures miroirs de la Commission européenne

Une disposition nécessaire mais insuffisante que la Belgique doit soutenir et compléter

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr