logo Entraide et Fraternité
Analyses   24 décembre 2014

Décembre 2014

La criminalisation des mouvements sociaux en Belgique

par Christophe Cornet

Sommes-nous des terroristes en puissance ?

Aujourd’hui en Belgique, de nombreuses lois « classiques » permettent d’incriminer des militants qui par leur action non-violente remettent en cause le système économique et politique. Depuis quelques années, des lois antiterroristes ont fait leur apparition dans le droit pénal belge. Ces lois visant, à priori, à protéger les belges du terrorisme, pourraient aussi servir à réprimer le militantisme et par la même occasion, un certain nombre de droits et de libertés.

Cette analyse vise à mettre en évidence quelques outils juridiques susceptibles de s’attaquer au militantisme social, politique, économique, écologique. Elle aborde aussi la manière dont ces instruments constituent un danger pour la Liberté.

TéléchargerConsulter




Avec le soutien de

Fédération Wallonie Bruxelles


Articles en rapport

20 septembre 2019 • 13h30 –17h00 Agenda

Grève climatique mondiale

Entraide et Fraternité & Action Vivre Ensemble vous invitent à vous mobiliser, auprès de millions de personnes partout dans le monde pour une grève contre (...)
17 juin 2019

Mobilisation populaire en Haïti

Interview avec Ricot Jean-Pierre
La mobilisation populaire pour la démission du Président s’intensifie malgré la répression
29 mai 2019

SOCFIN, we are watching you !

Quelle justice pour les riverains des plantations SOCFIN ?

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr