Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Décembre 2014

La criminalisation des mouvements sociaux en Belgique

par Christophe Cornet

Sommes-nous des terroristes en puissance ?

Aujourd’hui en Belgique, de nombreuses lois « classiques » permettent d’incriminer des militants qui par leur action non-violente remettent en cause le système économique et politique. Depuis quelques années, des lois antiterroristes ont fait leur apparition dans le droit pénal belge. Ces lois visant, à priori, à protéger les belges du terrorisme, pourraient aussi servir à réprimer le militantisme et par la même occasion, un certain nombre de droits et de libertés.

Cette analyse vise à mettre en évidence quelques outils juridiques susceptibles de s’attaquer au militantisme social, politique, économique, écologique. Elle aborde aussi la manière dont ces instruments constituent un danger pour la Liberté.

TéléchargerConsulter




Avec le soutien de

Fédération Wallonie Bruxelles


Lire aussi

8 juin 2022

Mobilisation contre le Traité sur la Charte de l’Énergie

Appel aux leaders européens pour sortir du Traité sur la Charte de l’Énergie
17 mai 2022 • 11h00 –12h00 Agenda

Grande mobilisation contre le TCE

Entraide et Fraternité demande aux États de se retirer du TCE car il est un obstacle à la lutte contre le réchauffement climatique et la précarité (...)
12 février 2022 • 14h00    Agenda    Seneffe

Manifestation devant l’usine Syngenta

Rendez-vous le 12 février à 14h à Seneffe pour une manifestation contre l’entreprise Syngenta qui produit des pesticides interdits sur le territoire européen (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr