Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Quatrième dimanche

22 mars 2020

« Jésus vit sur son passage un aveugle de naissance »
1S 16, 1b. 6-7, 10-13 Eph 5, 8-14 Jn 9, 1-41

Lumière

Lumière Jésus voit celui qui désire voir. Il lui ouvre les yeux. Mais le récit ne s’arrête pas là. Le même Jésus déclare aveugles ceux qui savent et voient ou qui sont certains de voir et de voir clair. « Je suis venu... pour que ceux qui ne voient pas puissent voir, et que ceux qui voient deviennent aveugles ».

Ce récit n’est pas simplement l’histoire d’une guérison, c’est l’histoire d’un jugement. Jésus vient rendre visible l’aveuglement de ceux qui se donnent bonne conscience par une observance scrupuleuse et inhumaine de la Loi, celle du sabbat en l’occurrence. Ceux-là se croient autorisés à mépriser au nom de Dieu « l a racaille qui ne connaît pas la Loi » (Jn 7, 49).

Celles et ceux qui seront baptisés dans la nuit de Pâques vont vivre l’ouverture des yeux de la foi disait-on dans les premiers siècles. Ouvrir sur nos vies et sur notre monde les yeux de la foi, c’est les regarder avec confiance. Que de merveilles ! Que de gestes et d’engagements qui portent à l’espérance ! Et, en même temps, les yeux de la foi font voir ce qui menace notre humanité. « Conduisez-vous comme des enfants de lumière – Or la lumière a pour fruit ce qui est bonté, justice et vérité » et aussi : « Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, démasquez-les plutôt » (Eph 5, 8-11). Ne sommes-nous pas trop souvent aveuglés et endormis par tout ce que nous voyons sur les multiples écrans qui font plus écran qu’ils ne dévoilent ? Plus que jamais, nos yeux inondés de tellement d’images ont besoin d’être ouverts par le Fils de l’homme : « Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera. » (Eph 5, 14). Sans cette illumination, nous risquons, tout en croyant voir, de demeurer aveugles sur l’essentiel de la réalité. Quand Jésus nous ouvre les yeux, il nous donne de regarder le monde avec lucidité et espérance. À cette lumière qui est celle du premier jour – celui de la création et celui de Pâques – nous pouvons marcher au pas de Dieu.

Intentions

À ton peuple affamé au désert, tu as envoyé la manne céleste. Aujourd’hui, c’est à nous que tu demandes de nourrir les femmes et les hommes de notre Terre. Seigneur, nous te prions pour les paysans du Sud qui luttent pour garder leur terre et pouvoir cultiver une nourriture saine qui fera vivre leur famille.

« Son Père courut et le couvrit de baiser ».
Seigneur, tu nous pardonnes nos lâchetés, nos refus de partage, notre désir de consommer toujours plus, et tout de suite. Que l’amour dont tu nous combles nous rende fraternels.





Lire aussi

23 avril 2020    Carême de partage 2020

Un immense merci pour votre mobilisation !

Vous nous avez soutenu par un don, vous avez partagé nos contenus, vous avez relayé notre appel à vos proches, vous nous avez accompagné par la pensée, par vos (...)
6 avril 2020    Carême de partage 2020

Partageons la célébration du dimanche des Rameaux

Hosanna ! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !
4 avril 2020 • 17h00 Agenda    Carême de partage 2020

Célébration anticipée du dimanche des Rameaux

Entraide et Fraternité vous donne rendez-vous ce samedi à 17h sur les ondes de RCF Belgique pour la célébration anticipée du dimanche des (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr