7 janvier 2015  Actualités

Une mobilisation qui porte ses fruits

Haïti

Cinq ans déjà qu’un effroyable tremblement de terre ravageait Haïti.

Cinq ans après, on n’en finit toujours pas de mesurer l’étendue du séisme social qui a suivi le séisme naturel. Pour les cinq partenaires haïtiens d’Entraide et Fraternité, il n’est pourtant pas question de baisser les bras. Adeptes d’un projet de développement rural basé sur l’agroécologie, ils partagent la conviction qu’une des voies du redressement d’Haïti passe par les campagnes et l’agriculture.

Séisme social

Cinq ans déjà qu’un effroyable tremblement de terre ravageait Haïti. Le bilan immédiat de la catastrophe est hélas aujourd’hui bien connu : 250 000 morts, 300 000 blessés, 1,2 million de sans-abri, des milliers de logements détruits ainsi que nombre de bâtiments publics anéantis.

Pourtant, cinq ans après, on n’en finit toujours pas de mesurer l’étendue du séisme social qui a suivi le séisme naturel.Des chercheurs haïtiens et internationaux ont dressé, en 2014, un état des lieux de la situation en interrogeant des milliers de ménages et en comparant leurs résultats avec des enquêtes socioéconomiques similaires datant de 2007. Le constat est accablant : les revenus moyens des Haïtiens ont baissé de plus de 50 %, le nombre de jeunes en âge d’étudier, qui sont obligés de travailler, a augmenté et les inégalités sociales ont explosé… La vulnérabilité de milliers de ménages s’est considérablement aggravée,laissant une population encore plus fragile face à de nouveaux désastres, notamment les cyclones fréquents dans cette région.

Pour ne rien arranger, le contexte politique reste houleux et les deux dernières années ont été marquées par une situation de plus en plus explosive, le pouvoir en place et l’opposition s’affrontant pour contrôler le processus électoral prévu en 2014, mais qui n’a toujours pas eu lieu !

© Christophe Smets



tags : Haïti


Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr