5 juin 2009  Actualités

Une meilleure production pour les paysans

Un programme qui lutte contre la faim et la pauvreté en défendant la souveraineté alimentaire.

Ce programme veut promouvoir la souveraineté alimentaire qui défend « le droit des peuples à définir leurs propres politiques en matière d’alimentation et d’agriculture ; à protéger et à maîtriser leur agriculture et à s’engager dans le commerce dans le seul but d’atteindre des objectifs de développement durable » .

LE PARI D’UNE MEILLEURE PRODUCTION LOCALE AU ZIMBABWE ET AU CHIAPAS

- Au Mexique, dans la province du Chiapas, le projet a pour objectif que 39 communautés de la zone de Los Altos mettent en œuvre un système d’agriculture durable en améliorant la fertilité de la terre et en produisant des aliments diversifiés en suffisance. 350 familles paysannes productrices de maïs et de haricots dont les terres sont morcelées et épuisées sont concernées par ce projet mené par le DESMI, organisation partenaire d’ENTRAIDE ET FRATERNITÉ.

- Au Zimbabwe, le projet mené par notre organisation partenaire locale Silveira House bénéficie à 1000 personnes (600 femmes et 400 hommes) de 10 villages dans le nord de la région du Mashonaland central.


Une attention particulière est également accordée au problème du VIH/SIDA. La région où se situe le programme est parmi les plus affectées par les sécheresses chroniques, alors même que la plupart des familles ne disposent pas d’infrastructures d’eau et sanitaires.

Ce qui est en jeu, c’est non seulement l’accès à une nourriture suffisante et de qualité, mais aussi la maîtrise des populations sur leur propre vie. Cela implique notamment le passage d’une agriculture conventionnelle à une agriculture biologique qui respecte l’environnement et produit des résultats durables dans la vie des populations. Le programme propose donc la réalisation d’activités ciblées sur la formation, la coordination des associations, la production agro-écologique. Il veut mieux former les paysans et paysannes pour renforcer leurs capacités à mieux produire et à mieux se prendre en charge.

Les principales activités mises en œuvre sont :
- des formations en leadership
- des formations en égalité entre femmes et hommes
- des formations en agriculture durable (et VIH/SIDA au Zimbabwe), liées à des analyses,
- un travail de lobby auprès des autorités
- le don de semences et de bétail





Articles en rapport

9 janvier 2017  Actualités

Les droits des enfants au cœur du développement

Claude Mormont, chargé de partenariat pour l’Afrique australe, revient d’une mission en Afrique du Sud et au Zimbabwe, mais surtout auprès des partenaires concernés par la question des Droits des (...)

27 octobre 2016  Actualités

Forum Nyéléni

Le plus grand rassemblement européen pour la souveraineté alimentaire débute à Cluj-Napoca en Roumanie. Entraide et Fraternité y est.
La plus grande rencontre européenne sur la souveraineté (...)

20 octobre 2015  Actualités

La souveraineté alimentaire est-elle une lutte féministe ?

Sans prendre en considération la condition spécifique des femmes paysannes, les méthodes de l’agroécologie ont peu de chances d’aboutir.
Aux Philippines, l’île méridionale de Mindanao est une des (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr