logo Entraide et Fraternité

Inscription à la newsletter

13 juin 2013  Actualités

Philippines

Un pas vers l’accès à la terre

Réforme agraire

Les paysans qui travaillent la terre depuis des années peuvent espérer un jour être les propriétaires du lopin qu’ils cultivent.

Les paysans de Cabuling sont fiers de leur succès, même s’il ne s’agit que d’une première étape. En effet, les terres de l’hacienda Ozaeta sont repris sur le document que vient de publier le Ministère de la Réforme agraire à Manille. En d’autres termes, les paysans qui travaillent la terre depuis des années peuvent espérer un jour être les propriétaires du lopin qu’ils cultivent.

JPEG - 49.6 ko
Minmin
Coordinatrice du programme de notre partenaire CONZARRD.

« Nous avons gagné une bataille, mais pas encore la guerre », signale Minmin, qui coordonne à CONZARRD le programme d’appui aux familles paysannes soutenu par Entraide et Fraternité dans la province de Zamboanga del Sur, sur l’île de Mindanao.

« En fait, nous attendions cette publication depuis plusieurs mois, car nous avions déjà été informés par l’agent régional de la réforme agraire en février dernier », nous écrit-elle. « C’est donc positif que, finalement, l’information apparaisse dans le quotidien national fin mai. Mais nous sommes conscients que la famille Ozaeta a introduit une requête demandant que ses terres soient retirées du processus de redistribution de la terre. Nous attendons donc avec impatience la réponse du Ministère à ce propos, et nous avons déjà consulté nos propres avocats pour nous faire conseiller. »

L’hacienda Ozaeta est composée de 8 fermes couvrant 140 hectares de noix de coco, de caoutchouc, de maïs, d’arbres fruitiers et de tubercules. Plus d’une centaine de familles paysannes y travaillent et attendent leur titre de propriété, encouragées et appuyées par l’équipe de CONZARRD.

Mais la note du Ministère ne comprend que 3 des 8 fermes de l’hacienda, des fermes dont les propriétaires résident aux Etats-Unis. Une quatrième parcelle a été transférée récemment dans le cadre d’une « redistribution volontaire » à 32 bénéficiaires qui attendent actuellement leur titre de propriété officiel. Malheureusement, la plupart des membres philippins et américains de la famille Ozaeta ont exprimé leur ferme intention d’arrêter la poursuite de la réforme agraire sur leurs terres. Affaire à suivre !

JPEG - 22.5 ko
Liste du ministère
Extrait de journal

Un appel urgent face à des résultats mitigés

Juin 2013 marque le 25e anniversaire du début de la réforme agraire aux Philippines. Cependant, l’alliance SARA, un réseau d’organisations paysannes, d’ONG et de bénéficiaires de la réforme agraire aux Philippines reste très critique sur chances de faire aboutir toute la réforme agraire avant la mi-2014, date officielle de la fin du processus. Cette Alliance pour sauver la réforme agraire pousse pour une mise en œuvre immédiate et juste de la réforme agraire. Mais une enquête réalisée en 2012 par SARA et publiée par Focus on the Global South – Philippines a évalué les réalisations actuelles en la matière et constate des signes de paralysie et de retrait dus à diverses causes : performances ternes du Ministère de la Réforme agraire, coupes budgétaires, efforts de propriétaires terriens pour arrêter le processus de redistribution des terres, bureaucratie inefficace qui n’a pas le sens de l’urgence pour finaliser la distribution avant juin 2014, etc.
Le réseau craint qu’en fin de compte, plus d’un million de familles paysannes ne bénéficieront pas de la réforme.





Articles en rapport

29 mai 2017    Philippines

Des civils ménacés par des violences

Combats sur l’île de Mindanao, nos partenaires se mobilisent pour aider les civils !
15 mai 2017    Philippines

Mobilisation face au libre-échange !

Forum annuel des producteurs de riz philippins
14 juillet 2016    Philippines

Conférence pour les droits humains !

Les 23 et 24 juillet, se tiendra à Davao City, la Conférence pour les droits humains aux Philippines.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr