logo Entraide et Fraternité
29 octobre 2014  Actualités

Un nouveau partenaire au Burundi !

Entraide et Fraternité a un nouveau partenaire, actif dans les Provinces de Rutana et Muramvya : le CEPRODILIC-ADEPE.

TéléchargerConsulter

Le CEPRODILIC (Centre de Production de Distribution de la Littérature Chrétienne), créé en 1989, s’occupait à l’origine de la formation des responsables des églises, en produisant et fournissant du matériel didactique et de la littérature chrétienne. Les nombreux défis en matière de développement intégral de l’Homme a mené à la création, en 2000, de l’Agence de Développement et de Protection de l’Environnement (ADEPE), en vue d’intervenir dans des projets d’intérêt communautaire et, entre autres, agro-pastoraux .

Le CEPRODILIC-ADEPE intervient dans l’éducation (alphabétisation, enseignement primaire-secondaire et technique, enseignement supérieur à « Université Lumière de Bujumbura », séminaires pour leaders des églises), l’apiculture, l’agriculture, l’élevage, les microcrédits et la promotion des Batwas (pygmées), la protection de l’environnement, la santé.

PNG - 38.1 ko
© NordNordWest - CC BY 3.0
TéléchargerConsulter

Entraide et Fraternité appuie leur projet de relance des activités agro-pastorales dans la province de Rutana, avec pour objectifs :
- de renforcer les capacités techniques de 187 ménages agricoles regroupés dans 10 associations ;
- d’accompagner les ménages dans la production agricoles et l’élevage ;
- d’appuyer la valorisation de la production par la mise en place d’unités de transformation.

En octobre, le CEPRODILIC-APEDE a lancé ses activités pour la saison culturale

TéléchargerConsulter

Ce lancement a commencé par une formation en agriculture. Le projet appuyé favorisera la complémentarité entre un volet agricole développé à Rutana et un volet élevage à Muramvya, où une ferme joue déjà le rôle de ferme école. Les éleveurs de Rutana pourront ainsi effectuer des visites d’expérience pour apprendre des autres.

Le projet regroupe 5 associations composées majoritairement de femmes. Parmi les bénéficiaires, on compte beaucoup de rapatriées qui rentent de la Tanzanie. Les activités proposées pourront ainsi aider à leur intégration sociale. Les filières actuellement développées sont : pomme-de-terre, riz dans les marais et maïs.





Articles en rapport

15 février 2020 • 13h30 –16h00 Agenda    Rencontre / débat

Quelle agriculture pour demain ?

Venez partager vos idées et les mettre en débat !
31 janvier – 2 février 2020 Agenda    Teuven

Green Valley 2020

Week-End de formation pour les jeunes sur les initiatives citoyennes, les mouvements de résistance et les alternatives positives... au Nord et au Sud (...)
16 décembre 2019    Analyses

Déclaration des droits des paysans

par Anne Berger et Guillaume Gillard
La déclaration des droits des paysans et personnes vivant en milieu rural : quelle application en Europe ?

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr