Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
29 octobre 2013  Actualités

Témoignage de Suzanne Razanamavo

Ses conditions de vie se sont améliorées grâce au soutien d’Entraide et Fraternité.

Voici le témoignage de Suzanne Razanamavo, une bénéficiaire de Caritas Antsirabe, un de nos partenaires à Madagascar.

Je m’appelle Suzanne. J’ai 50 ans. Je suis veuve et j’ai un garçon de 12 ans qui va à l’école.
Je suis agricultrice. Je produis du riz, du manioc, du maïs, de l’oignon et des produits maraîchers. En plus de mon champ, je possède un petit jardin potager et un étang piscicole.

Je bénéficie du soutien de Caritas Antsirabe depuis 6 ans déjà. Je reçois des semences d’oignons, des intrants, du fumier et du petit outillage. En plus de cela, je profite de formations, par exemple sur le compost ou l’amélioration du fumier.
Je fais de l’élevage et possède 20 poules et 6 bœufs. J’avais aussi 2 porcs mais malheureusement, ils sont morts.
Pour les travaux dans les champs, grâce à l’amélioration de mes conditions de vie, je peux désormais employer jusqu’à 6 ouvriers (pour les périodes de grands travaux) par jour, ce qui me coûte 2000Ar (par jour/par ouvrier).
Grâce au soutien de Caritas Antsirabe, j’ai également acquis de meilleures techniques. Je produis des cultures de contre-saison et je stocke une partie de ma production. Je ne fais pas d’activités de transformation. Je revends ma production à des collecteurs.

Mon jardin potager représente aussi une source de revenu supplémentaire.
Depuis le début du projet avec Caritas Antsirabe, j’ai vu mes conditions de vie s’améliorer : l’augmentation de mon niveau de vie, l’amélioration de mon alimentation. Je peux désormais manger 3 repas par jour. Ceux-ci se composent de riz, maïs, autres légumes et poissons ou poulet (de mon élevage).
A l’avenir, j’aimerais encore apprendre afin de développer le système de jardin potager. Celui-ci me permettrait d’attendre la période de soudure pour revendre ma production et pouvoir faire monter les prix de vente.
Je fais aussi partie du comité de gestion de mon village en tant que secrétaire. Je fais également partie de l’association des femmes du village où j’apprends l’art culinaire, la gestion familiale et l’assainissement.





Lire aussi

19 juin 2020   

Retour sur le webinaire : "Un monde en crises : quels défis pour demain ?"

Regards haïtiens sur « le monde d’après »
Quelle est la situation en Haïti ? Quels sont les impacts de la crise sanitaire sur l’île et sa population ? Quels sont les défis à venir pour Haïti et pour le (...)
18 mars 2020 • 20h00 –22h00 Agenda    Soirée témoignage

REPORTÉ - Haïti : l’espérance d’un peuple debout !

Rencontre avec Ricot Jean-Pierre.
15 mars 2020 • 10h30 –12h30 Agenda    Témoignage

REPORTÉ - Haïti : l’espérance d’un peuple debout !

Rencontre avec Ricot Jean-Pierre

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr