logo Entraide et Fraternité
24 octobre 2017  Actualités

Dimanche 22/10/2017

Réunion de préparation de l’Alliance pour le traité

À la veille du début de la 3e session du groupe de travail (23-27 octobre 2017) pour l’élaboration d’un traité ONU sur les entreprises et droits humains, la société civile des quatre continents se réunit.

À la veille du début de la 3e session du groupe de travail (23-27 octobre 2017) pour l’élaboration d’un traité ONU sur les entreprises et droits humains, la société civile des quatre continents se réunit. L’objectif de cette journée est de partager les actualités sur le traité dans chaque région du monde (Asie, Afrique, Amérique latine, Ouest-Europe) et de se coordonner sur le travail de plaidoyer de la semaine suivante.

Des représentants d’ONG de nombreux pays du Nord (membres de l’Union européenne et Australie) et du Sud (Nigéria, RDC, Kenya, Afrique du Sud, Pérou, Colombie, Argentine, Philippines, Ouganda, Brésil, Cambodge, Uruguay, Mexique, Inde, Sri Lanka, Palestine) sont là pour exposer leurs motivations à appuyer le processus du traité, pour discuter d’arguments-clefs à défendre collectivement ou encore pour partager des outils de mobilisations (vidéos de sensibilisation, déclarations, publications, etc.).

Les organisations présentes ont eu la chance de rencontrer l’Ambassadeur d’Equateur, chargé de diriger le groupe de travail intergouvernemental travaillant sur le traité contraignant. Celui-ci s’est montré à l’écoute des revendications de la société civile et a insisté sur le rôle fondamental de celle-ci pour rappeler à quel point nous avons besoin de ce traité pour défendre les droits humains face aux entreprises.
Entraide et Fraternité a rejoint une délégation de la CIDSE accompagnée de partenaires du Sud. Une délégation d’ONG belges est également présente. Notre rôle est d’encourager les Etats membres de l’ONU, et en particulier l’Union européenne et la Belgique, à s’engager de façon active durant toute la semaine des négociations ! Alors que la participation effective de l’UE est encore incertaine, les violations de droits humains commis par des entreprises européennes sur le terrain sont bien réelles. Il est par conséquent urgent de combler les vides juridiques qui, d’une part, empêchent un réel accès à la justice pour les victimes, et d’autre part, permettent aux entreprises de poursuivre leurs activités en toute impunité !

Vous aussi, vous voulez soutenir le traité contraignant sur les entreprises et droits humains ? Signez la déclaration de l’Alliance pour le traité !

Vous souhaitez en savoir un peu plus ? Découvrez 3 vidéos de vulgarisation :





Articles en rapport

18 avril 2019    Plaidoyer

Un levier d’action efficace

Un cas « belge » : Socfin
2 avril 2019    Echos des activités

Ligue des travailleuses domestiques

Rencontre avec la ligue des travailleuses domestiques les 26 et 31 mars à Bruxelles.
Campagnes    Signez la pétition

Stop ISDS !

Les droits humains d’abord : disciplinons les multinationales, refusons une justice qui les privilégie.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr