logo Entraide et Fraternité

République démocratique du Congo

Fiche d’information (Factsheet)

Données générales

  • La RDC est le deuxième plus vaste pays d’Afrique après l’Algérie.
  • Sa population est de 79 millions.
  • Le pays partage ses frontières avec 8 pays.
  • Plusieurs centaines d’ethnies forment la population du pays ; le français est la langue officielle, et quatre langues bantoues ont le statut de langue nationale : le lingala, le kikongo, le swahili et le tshiluba.
  • L’économie repose principalement sur le secteur primaire (agriculture et exploitation minière).
  • L’indice de développement humain des Nations Unies classe la République démocratique du Congo 176ème sur 188 pays.
  • Le pays a obtenu son indépendance de la Belgique en 1960.
  • Il s’est tour à tour dénommé République du Congo, Zaïre et République démocratique du Congo.
  • Depuis son indépendance, le pays a connu 4 présidents :
    • Joseph Kasa-Vubu (1960-1965)
    • Mobutu Sese Seko (1965-1997)
    • Laurent-Désiré Kabila (1997-2001)
    • Joseph Kabila (1997-maintenant)
  • Le 6 décembre 2006, Joseph Kabila prête serment comme Président sous la nouvelle république. Selon la constitution adoptée, le mandat du président est de 5 ans et ne peut être renouvelé qu’une seule fois.

La situation actuelle

2016

  • Le 19 décembre 2016, le mandat du président Joseph Kabila est arrivé à terme.
  • Son administration a tardé à organiser la population malgré le désir de celle-ci.
  • Dans un contexte de possible embrasement de la situation, la Conférence épiscopale nationale du Congo – CENCO – s’est proposée en médiateur.
  • Le 31 décembre 2016, l’Accord dit de la Saint Sylvestre a été conclu entre les principaux acteurs :
    • Élections avant le 31 décembre 2017,
    • Transition conduite par le président Kabila,
    • Premier ministre issu de l’opposition,
    • Mesures de décrispation politique (accès aux médias, libération des prisonniers politiques, etc.).
      2017
  • Face à la pression de la communauté internationale, la Commission électorale nationale indépendante – CENI – publie un nouveau calendrier électoral qui prévoit des élections au plus tard le 23 décembre 2018.
  • Le calendrier n’est pas consensuel et suscite la déception.
  • Dans ce contexte, le Comité Laïc de Coordination organise une marche pacifique le 31 décembre pour demander une déclaration publique du président dans laquelle il s’engagerait à ne pas se représenter et le respect intégral des Accords de la Saint Sylvestre
  • Ces manifestations pacifistes dans des églises catholiques de Kinshasa et d’autres villes ont été violemment réprimées par les forces de l’ordre. Au moins huit personnes ont été tuées et des dizaines d’autres ont été blessées, dont au moins 27 par balle.
    2018
  • Une seconde marche des catholiques a été organisée le 21 janvier, cette fois supérieure à celle du 31 décembre, et des cortèges ont été signalés dans la plupart des grandes villes du pays.
  • Cette marche a de nouveau été réprimée par les forces de l’ordre. Le bilan serait de 6 tués (tous à Kinshasa, dont une aspirante à la vie religieuse), 80 blessés et 210 arrestations (dont trois prêtres à Kinshasa, 2 journalistes et 4 mineurs d’âge à Kisangani).
  • Le processus électoral cristallise aujourd’hui les tensions et impacte l’ensemble du pays qui traverse une grave crise. On observe en effet une détérioration dramatique de la situation socioéconomique, sécuritaire et humanitaire.

L’Église catholique

  • L’Église catholique congolaise joue un rôle de médiateur fondamental au Congo, non seulement dans le cadre du processus électoral mais également entre les belligérants politiques et auprès des communautés au quotidien.
  • Les Évêques belges ont exprimé leur soutien à leurs confrères congolais dans une déclaration le 11 janvier (http://www.cathobel.be/2018/01/11/95622/).

La communauté internationale – et la Belgique

  • La communauté internationale a condamné de manière unanime les derniers événements.
  • Toutefois, au-delà du discours, certains pays ne semblent pas vouloir mettre fin à leur coopération. Ainsi, la France finance une académie militaire de haut niveau et certains pays discuteraient d’autres contrats.
  • La Belgique et la RDC sont actuellement dans une crise diplomatique : la Belgique a mis fin à sa coopération bilatérale avec le Congo et, en réplique, la RDC a demandé la fermeture de la maison Schengen (sorte de consulat européen géré par la Belgique) à Kinshasa, la fermeture du consulat à Lubumbashi, et à Brussels Airlines, elle a demandé de réduire ses vols. La RDC a également fermé son consulat à Anvers.

À venir

  • Le Pape François a annoncé une journée spéciale de prière et de jeûne pour la paix dans le monde et, en particulier, en République Démocratique du Congo et au Sud Soudan, prévue le 23 février prochain, soit le vendredi de la première semaine de Carême.
  • Les Évêques de la CENCO seront en assemblée plénière extraordinaire du 15 au 17 février 2018 pour examiner les questions liées à la crise sociopolitique en RDC.

Entraide et Fraternité

  • Les organisations partenaires d’Entraide et Fraternité travaillent principalement dans la province du Sud Kivu et sont en mesure de continuer le travail malgré des conditions sécuritaires de plus en plus difficiles.
  • Entraide et Fraternité a manifesté, par le biais de la CIDSE (Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité, alliance internationale d’agences de développement catholiques) dont elle est également membre, sa solidarité avec les évêques congolais.

Autre document





Articles en rapport

11 septembre 2019

Quatre évêques proches nommés cardinaux

Récemment, treize évêques ont été promis à la fonction de cardinal par le Pape François. Parmi eux, quatre sont proches des actions d’Entraide et Fraternité. (...)
24 juillet 2019    République Démocratique du Congo

Un agent de sécurité de Feronia tue un membre de l’ONG RIAO

Un défenseur des terres violemment tué par un garde de sécurité d’une compagnie canadienne d’huile de palme en République Démocratique du (...)
19 juin 2019    Juste Terre !

Juste Terre ! n° 161

Une agriculture paysanne familiale respectueuse de la nature et des hommes et des femmes, rentable et créatrice d’emplois : une utopie ? Non (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr