Pour la presse   15 mai 2014

Quand opaque rime avec matraque !

250 personnes arrêtées en marge du European Business Summit

Ils sont venus pour marquer pacifiquement leur désaccord avec le sommet européen du business et ils ont été arrêtés, tout comme 250 autres manifestants.

JPEG Ils s’appellent Marie-Christine, Jean-Paul ou Natacha, ils sont volontaires ou permanents de Vivre Ensemble qui promeut la justice sociale et économique afin de lutter contre la pauvreté. Venus à Bruxelles pour marquer pacifiquement leur désaccord avec le sommet européen du business qui se tient actuellement au Palais d’Egmont, ils ont été arrêtés et emmenés aux casernes d’Etterbeek, tout comme 6 autres de notre association et environs 250 manifestants.

La manifestation faisait suite à l’appel de syndicats, ONG de développement, organisations d’agriculteurs, et visait à encercler le European Business Summit, auquel les plus grandes entreprises ont invité nos décideurs (Karel de Gucht, Didier Reynders, Guy Verhofstadt, e.a.), et dont les objectifs étaient clairement annoncés : influencer les leaders européens à quelques jours des élections !

Nous tenons par le présent communiqué à clamer notre indignation par rapport à ce qui s’est passé aujourd’hui du côté de la place Poelaert :

1. La manifestation, qui avait débuté tôt ce matin et qui était autorisée, était placée sous le signe du pacifisme et de la contestation joyeuse. Alors qu’aucune provocation n’a pu être constatée, la police, sous l’autorité du Bourgmestre de Bruxelles, a encerclé, puis chargé, les manifestants déclenchant un mouvement de panique. Plusieurs scènes de violence ont alors suivi et nombre de manifestants ont été menottés, plaqués au sol, parqués, puis embarqués dans des bus, direction les casernes d’Etterbeek. Nous dénonçons avec force cette criminalisation du droit démocratique à la manifestation et cette répression, laquelle semble témoigner de la détermination des autorités à ne pas laisser les citoyens tenter d’influencer les négociations commerciales.

2. Plus scandaleux encore est ce qui se passe à l’instant derrière les murs bien gardés du Palais d’Egmont : la crème du « big business européen » « convoque » les décideurs politiques quelques jours avant les élections européennes pour leur signifier ses priorités. Parmi celles-ci, la finalisation du « partenariat transatlantique de commerce et d’investissement » (TTIP), un traité de libre-échange entre UE et USA, qui menace les normes sociales et environnementales, les services publics et l’indépendance des États pour protéger leurs citoyens.
Ce traité s’élabore au travers d’un processus profondément anti-démocratique : aucune réponse n’est donnée aux questions parlementaires à son sujet et le contenu des négociations n’est pas transparent.

La démocratie, c’est aussi notre business !

JPEG Par conséquent, quoi de plus démocratique que l’expression de citoyens qui descendent dans la rue pour dire non à un sommet du « lobbyisme » ? Cela méritait-il l’engagement des autopompes, le matraquage en règle et les arrestations massives ? Des citoyens qui refusent que le monde se transforme en « supermarché global » méritent mieux comme réponse que la brutalité des forces de « l’ordre ».

Nous exigeons la libération immédiate de tous les citoyens-nes arbitrairement arrêtés, dont nos collègues et volontaires. Et à 10 jours des élections belges et européennes, nous appelons les responsables politiques à refuser de continuer des négociations peu transparentes et à ouvrir immédiatement un débat citoyen.

Pour plus d’informations : rendez-vous sur le site de l’Alter Summit belge.
Plus d’infos sur les programmes des partis en matière d’accords commerciaux : www.embobiner.be

Contacts Presse  : +32 (0) 227 66 80
François Letocart, chargé de communication à Entraide et Fraternité/Action Vivre Ensemble, 0476 332 315, francois.letocart@entraide.be
Carmelina Carracillo, chargé de plaidoyer à Entraide et Fraternité, carmelina.carracillo@entraide.be





Articles en rapport

30 mars 2017    Analyses    Mars 2017

Saga CETA - Quel modèle pour les futurs traités commerciaux européens ?

par Hélène Capocci
Cet analyse fait le point sur le parcours réalisé par ce traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada
8 septembre 2016    Radio    Emission du mardi 6 septembre 2016

Rentrée citoyenne : mobilisons-nous contre le TTIP !

Annoncée depuis des mois, la grande manifestation contre le TTIP aura donc lieu ce mardi 20 septembre à 17h dans le quartier (...)
2 juin 2016    Analyses    Juin 2016

TTIP- CETA : menacés mais toujours dangereux

Par Maxime Caudron
Après trois ans de mobilisation citoyenne acharnée, le TTIP et le CETA semblent vaciller. Face à cette pression, la Commission Européenne entend accélérer la (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr