Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
2 septembre 2013  Actualités

Philippines

Pour une paix juste et inclusive

Le MPPM vient de condamner fermement les attentats récents à la bombe sur l’île de Mindanao qui ont blessé et coûté la vie à des civils innocents.

Le Mouvement populaire pour la paix à Mindanao (MPPM), partenaire d’Entraide et Fraternité, vient de condamner fermement les attentats récents à la bombe sur l’île de Mindanao qui ont blessé et coûté la vie à des civils innocents, y compris des enfants. Ces actes de barbarie ne peuvent qu’émaner de gens sans cœur et sans conscience dont le but est de créer la panique et de semer la terreur pour que les gens vivent dans l’insécurité, la peur et la haine. Justice doit être rendue à toutes les victimes des attentats et d’autres formes de violations des droits humains.

« La série d’attentats à Mindanao, dont les derniers ont eu lieu à Cagayan de Oro, Cotabato City et Midsayap, a tué 17 civils innocents et en a blessé plus de 50. Il s’agit d’un acte orchestré par des gens qui veulent gâcher la paix entre les communautés chrétiennes, musulmanes et indigènes de l’île, paix que nous avons construit pendant des décennies. Les personnes qui ont orchestré ces attaques doivent être condamnés et punis immédiatement », affirme le MPPM qui est engagé depuis des années en faveur d’une paix durable qui répond aux aspirations des 3 communautés.
« Les bombardements sont une attaque claire aux droits humains et à la valeur centrale d’humanité. » Le MPPM condamne ces violations à l’encontre du droit à vivre en paix, en sécurité et de façon décente, et appelle les autorités à faire un effort supplémentaire pour protéger les droits humains de la population.
« Nous appelons toutes les parties concernées à éviter de diffuser des informations et déclarations tordues et erronées qui ne feront que créer plus de peur, de confusion et de haine entre les populations de Mindanao. Ne permettons pas aux auteurs de nous diviser et de détruire la confiance et le respect ainsi que la paix que nous avons construit pendant des décennies. Nous devons refuser de devenir des victimes. Continuons à être de véritables bâtisseurs d’une paix juste, durable et inclusive. Continuons à devenir des agents de la paix et du développement. » Tel est le message positif que veut faire passer notre partenaire philippin en ces temps de crise.





Lire aussi

12 novembre 2021    Autres publications    Carte Blanche - Le Soir

Négociations sur le Traité ONU : l’UE manque à son devoir de protéger les droits humains

Le mois dernier, le groupe de travail intergouvernemental chargé de l’élaboration d’un traité visant à réglementer les entreprises en matière de droits humains (...)
19 novembre 2021 • 09h00 –16h30    Agenda    Séminaire international

la dette des pays du Sud et les droits humains

Un événement du Comité pour l’abolition des dettes illégitimes (CADTM) en collaboration avec Entraide et Fraternité.
28 octobre 2021

[VIDEO] MADE IN IMPUNITY

Caoutchouc belge de Côte d’Ivoire
Alors qu’un futur Traité contraignant sur les entreprises et les droits humains est en négociation au Conseil des droits de l’homme (octobre 2021), des (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr