logo Entraide et Fraternité
Voyage relais au Brésil   26 août 2013

Guy Grodent

Petite réflexion sur la spiritualité brésilienne

La foi fait vraiment partie du vécu quotidien au Brésil.

Pas seulement une foi « culturelle » ou très expressive comme les chapelets dans beaucoup de voitures ou les autocollants sur les bus et dans les lieux publiques, mais une foi, une confiance profondément ancrée dans le cœur.

Que ce soient les « sans terres » qui campent au bord des routes dans l’attente d’une petite propriété, les petits paysans ou les toxicomanes qui vivent un temps de reconstruction, aucun n’imagine cheminer sans Dieu.

Ces petites communautés osent témoigner de leur foi et cultivent une pédagogie de l’Espérance remarquable : un abandon dans les mains du Seigneur plus une grande dévotion mariale. Les jeunes chrétiens sont très enthousiastes quand ils parlent de leur foi. Cette disposition du cœur aide les pauvres dans leur lutte.


par Guy Grodent





Articles en rapport

5 février 2019    Radio

Le Brésil, un mois après l’arrivée au pouvoir de Jaïr Bolsonaro

avec Jean-François Dontaine (Entraide et Fraternité) & Laurent Delcourt (Cetri)
En un mois de présidence d’extrême droite, Jaïr Bolsonaro a déjà multiplié les décisions effrayantes.
15 janvier 2019

Mgr Camara sera sans doute béatifié en 2020

Après Mgr Romero, l’archevêque brésilien Helder Camara devrait lui aussi être béatifié par le pape François qui s’inscrit dans la lignée de ces personnalités (...)
25 juin 2018    Brésil

Les défenseurs des paysans sans terre dans l’œil du cyclone

Défendre la cause des paysans sans terre reste un exercice difficile au Brésil : le père Amaro en a fait les frais. Il a été arrêté alors que la question du (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr