Etudes   26 novembre 2015

Novembre 2015

Paysans résolus, réchauffement combattu

L’agriculture paysanne face aux changements climatiques

Le réchauffement climatique, provoqué par une trop forte concentration de gaz à effet de serre [1] (GES) dans l’atmosphère, ne fait plus aucun doute d’un point de vue scientifique, malgré l’insistance des climato-sceptiques à le nier.
Il n’y a plus aucun doute non plus quant à l’origine de l’effet de serre qui depuis le début de l’ère industrielle, est principalement provoqué par l’être humain dont l’activité est responsable des émissions croissantes de GES.
Bien que plus difficiles à évaluer, les effets du réchauffement climatique se font déjà sentir et ils touchent injustement les populations qui ont le moins contribué au réchauffement climatique...

PDF - 3.8 Mo
TéléchargerConsulter


[1L’effet de serre est un phénomène thermique connu depuis le 19ème siècle : sur la terre, l’atmosphère laisse passer une partie du rayonnement solaire qui vient frapper le sol. Ce dernier, réchauffé, émet un rayonnement infrarouge en partie ou totalement piégé par l’atmosphère rendue « imperméable » par la présence de gaz à effet de serre (GES), dont principalement la vapeur d’eau sur Terre et le CO2. On observe alors une isolation accrue de la planète et un réchauffe-ment global de celle-ci. (Fouquart, 2011 et Mauguit, 2013)



Avec le soutien de


Articles en rapport

26 avril 2017  Analyses

Réseaux alimentaires alternatifs : élitisme ou émancipation ?

Alors que la journée des luttes paysannes est l’occasion de rappeler la nécessité d’une "révolution agroalimentaire" en marche à travers le monde, il est également utile de se demander qui sont les (...)

31 mars 2017  Analyses

Une agriculture wallonne créative malgré un contexte contraignant

Une analyse qui présente quelques données récentes sur l’agriculture wallonne susceptibles de nous familiariser davantage avec celle-ci.

1er mars 2017  Juste Terre !

Juste Terre 135

Pour satisfaire les besoins alimentaires de la planète, il va falloir réinvestir massivement dans l’agriculture.
Massivement, mais « surtout différemment ». En effet, alors que le modèle (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr