Inscription à la newsletter

logo Entraide et Fraternité
14 juillet 2016  Actualités

Nouvelles de Madagascar

Nos partenaires s’en sont retournés sur leur grande île, au lendemain d’une campagne de Carême qui les a vus aller à la rencontre du public dans les paroisses et les écoles de Wallonie et de Bruxelles.

Un parcours rempli de moments chaleureux, d’échanges et de partages. Mais aussi un retour mouvementé et triste, car programmé un certain 22 mars ! Nous les avons contactés pour qu’ils nous livrent leurs impressions.

Juste Terre ! Que garderez-vous de ce voyage et de ce séjour en Belgique ?
Nous avons été traités en frères et sœurs, et nous avons concrètement vécu la solidarité et l’ouverture de nos amis belges, notamment de la part de bénévoles engagés avec cœur dans cette campagne. Nous avons aussi découvert de l’intérieur les réalités de la société belge. Nous avons ouvert les yeux sur l’éducation telle qu’elle se pratique chez vous et nous avons aperçu la réalité de l’Église de Belgique : des gens très engagés, mais aussi de grands et beaux bâtiments parfois très vides ! De manière générale, nous retiendrons que c’est justement l’engagement qui est la valeur fondamentale nécessaire pour changer le monde, c’est une valeur cardinale dans toutes nos associations.

Juste Terre ! Quels sont les projets mis en route à votre retour ?
Notre voyage et les différentes rencontres ont suscité de nouvelles envies. À Caritas- Antsirabe, par exemple, nous avons le projet de développer de nouveaux jardins potagers, suite notamment aux rencontres vécues avec les paysans belges. Nous avons aussi mieux pris conscience de l’importance du plaidoyer politique. Nous devons avoir plus d’audace dans ce domaine et nous former à en faire.

En tout cas, cette expérience nous a donné à toutes et à tous l’envie de continuer notre travail à Madagascar. Nous sommes aussi très motivés pour conscientiser nos compatriotes malgaches à propos de leurs propres richesses et des formidables atouts de notre pays.

Juste Terre ! Votre départ a coïncidé, hélas, avec des attentats terroristes à Bruxelles. Quelle impression gardez-vous de ce jour ?
Sur le moment même, nous n’avons pas perçu toute la dimension dramatique de ces événements. Ce n’est que de retour au pays que nous avons vraiment été choqués par le drame qui venait de frapper une ville où nous étions quelques heures auparavant. Nous connaissons aussi la violence à Madagascar, mais une telle folie meurtrière aveugle ne peut trouver aucune justification. Nous nous joignons en prière à toutes les familles des victimes et nous nous associons à tous les messages de sympathie des partenaires d’Entraide et Fraternité.

Propos publié dans le Juste Terre ! 129





Articles en rapport

19 juin 2017

Madagascar dit non à la violence

En proie à la pauvreté et aux inégalités sociales, Madagascar vit dans un climat d’insécurité latent, que l’incurie des pouvoirs publics ne contribue pas à (...)
21 novembre 2016    Rencontre Sud/Sud

Echanger pour mieux travailler !

Les techniciens agricoles de la région des Grands Lacs rejoignent leurs confrères malgaches pour échanger leurs expériences en matières (...)
11 mai 2016    Madagascar

« Les droits et les personnes sont bafoués » dénoncent les évêques malgaches

29 avril 2016, message des évêques de Madagascar à la dernière session ordinaire de la Conférence épiscopale

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr