logo Entraide et Fraternité
Voyage relais au Brésil   29 juillet 2013

par Paul Rixen

News 29 juillet

Commentaires sur les photos d’hier et autres photos du jour

Commentaires sur les photos des croix d’hier
A enterrer : concentration des terres, machisme, criminalisation des mouvements sociaux, agrotoxiques, Télé Globo, pouvoirs oligarchiques, coupe du monde... A déterrer : dignité, démocratisation des médias, justice sociale, agroécologie, éducation, santé de qualité, poésie, égalité de genre, semences indigènes... C’est avec cette manifestation symbolique que le gouverneur de l’Etat de Goais (plus de 10x la Belgique) a été accueilli dans cette maginifique petite ville de Goias que nous découvrons. La présence massive de policiers militaires (cf photo) surprend : les manifestants ne sont pas les bienvenus.

Autres photos du jour

- rencontre avec Aguinel notre coordinateur de la CPT de Goias (Commission Pastorale de la Terre) : il nous a dressé l’historique des luttes du monde agricole et nous a concocté un bon petit programme pour les 3 semaines.
- témoignage de l’hospitalité du pays : nous sommes invités pour un petit "lunch" (petits pains et patisseries à base de manioc, délicieux jus de fruits du Cerrado, ...) dans le magasin où sont commercialisés les produits locaux

Demain : départ à 6h du matin (heure locale) pour une rencontre sur le terrain avec les coupeurs de canne à sucre...
(à suivre)





Articles en rapport

5 février 2019    Radio

Le Brésil, un mois après l’arrivée au pouvoir de Jaïr Bolsonaro

avec Jean-François Dontaine (Entraide et Fraternité) & Laurent Delcourt (Cetri)
En un mois de présidence d’extrême droite, Jaïr Bolsonaro a déjà multiplié les décisions effrayantes.
15 janvier 2019

Mgr Camara sera sans doute béatifié en 2020

Après Mgr Romero, l’archevêque brésilien Helder Camara devrait lui aussi être béatifié par le pape François qui s’inscrit dans la lignée de ces personnalités (...)
25 juin 2018    Brésil

Les défenseurs des paysans sans terre dans l’œil du cyclone

Défendre la cause des paysans sans terre reste un exercice difficile au Brésil : le père Amaro en a fait les frais. Il a été arrêté alors que la question du (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr