Ne vous laissez pas leurrer !

Déclaration

La société civile dit NON à l’ « agriculture intelligente face au climat » et exhorte les décideurs à soutenir l’agroécologie

Nous, soussignés, appartenons à des organisations de la société civile, parmi lesquelles figurent des mouvements sociaux, des organisations paysannes et des organisations confessionnelles originaires du monde entier. Notre action vise à lutter contre les conséquences du changement climatique qui affectent les systèmes agricoles et alimentaires et menacent la sécurité alimentaire et nutritionnelle de millions de personnes. A l’approche de la COP21 qui se tiendra cette année à Paris, nous nous félicitons que soient reconnus de façon croissante l’urgence d’adapter les systèmes alimentaires au changement climatique et le rôle clef joué par l’agroécologie pour assurer la souveraineté alimentaire et semencière tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Cependant, malgré ces signaux encourageants, nous éprouvons de profondes préoccupations face à la place grandissante accordée au concept d’« agriculture intelligente face au climat » (CSA – Climate Smart Agriculture) et à son Alliance Mondiale (GACSA – Global Alliance for Climate Smart Agriculture). A ce jour, les dérèglements climatiques constituent la menace la plus importante et la plus imminente à laquelle nos sociétés doivent faire face. Une transformation radicale de nos systèmes actuels de production alimentaire est nécessaire. Elle implique l’abandon du modèle industriel et des fausses solutions qui y sont associées et la mise en œuvre d’une réforme agraire intégrale favorisant les systèmes alimentaires locaux et garantissant la souveraineté alimentaire dans le but d’assurer la pleine réalisation du droit humain à une alimentation adéquate et à la nutrition. Nous exhortons donc les décideurs politiques à rejeter la rhétorique dangereuse de l’ « agriculture intelligente face au climat », tant à l’échelle nationale qu’internationale.

L’ « agriculture intelligente face au climat » ne doit pas être confondue avec l’agroécologie

L’ « agriculture intelligente face au climat » ne doit pas être confondue avec l’agroécologie [1] qui repose sur une approche holistique de l’agriculture. Fondée sur des pratiques écologiques et des principes de sécurité alimentaire et nutritionnelle, de souveraineté alimentaire et de justice alimentaire, l’agroécologie cherche à améliorer les systèmes agricoles en utilisant de façon raisonnée les ressources naturelles plutôt que de recourir aux intrants externes. Elle place les petits producteurs et l’agriculture familiale au cœur de la production alimentaire locale et nationale en se basant sur leurs connaissances et pratiques traditionnelles ainsi que sur leurs innovations et non sur des techniques imposées « d’en haut ». Cette approche repose sur la participation des paysans et fait de la nature un allié de poids. Elle permet de garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle, des sols sains ainsi que la préservation des ressources aquifères tout en augmentant les revenus et la résilience face au changement climatique et en améliorant qui plus est la biodiversité et la diversité des cultures. Elle est dés lors cruciale à tous les efforts visant à réaliser le droit humain à une alimentation adéquate et à la nutrition. Les gouvernements doivent admettre que les approches industrielles qui dégradent les sols, la santé et la capacité de rétention d’eau des sols, qui polluent les systèmes hydrauliques, empoisonnent la nature et créent une dépendance envers les intrants externes tout en appauvrissant la biodiversité et les écosystèmes sont non seulement nocives et inutiles, mais aussi profondément inadaptées à une planète touchée par la faim, les crises écologiques et le changement climatique.

« L’agriculture intelligente face au climat » peut apparaître comme un concept prometteur mais a en réalité été forgée à des fins politiques. Cette approche ne précise en aucun cas les critères qui permettraient de définir ce qui peut ou ne peut pas être qualifié comme « réponse intelligente » au changement climatique. Ainsi, les sociétés de l’agrobusiness qui prônent l’utilisation d’engrais chimiques, la production de viande industrielle et l’agriculture industrielle à grande échelle – processus admis comme contribuant largement au changement climatique et nuisant à la résilience des systèmes agricoles – peuvent se targuer (et le font) de fournir des réponses « intelligentes » au changement climatique. En prétendant englober tous les modèles d’agriculture – parce qu’elle ne développe aucun critère de protection sociale ou environnementale et ne priorise pas les droits et les savoirs des paysans et agriculteurs qui sont des éléments-clés pour leur permettre de s’adapter et de lutter contre les changements climatiques – la notion d’ « agriculture intelligente face au climat » menace de saper l’approche agro-écologique telle que définie par les spécialistes [2] et met en péril son développement futur et sa généralisation.

La GACSA : une porte ouverte au greenwashing

Lancée il y a un an, la GACSA redouble désormais d’efforts pour étendre la portée de son action et recruter de nouveaux membres. Des groupes de travail (Action Groups) ont d’ores et déjà été établis et des objectifs élaborés. Au 20 juillet 2015, l’Alliance ne comptait parmi ses membres que 21 pays – dont 10 pays dits « en voie de développement » et trois organisations paysannes, un saisissant contraste avec la forte représentation d’acteurs du secteur privé. Si quelques organisations de la société civile et des mouvements sociaux ruraux l’ont rejetée dès le début, d’autres ont essayé à plusieurs reprises de s’engager auprès de la GACSA , [3] afin de réduire la menace du recours au greenwashing et aux fausses solutions. Malgré tous les efforts déployés, ces préoccupations sont le plus souvent restées lettre morte, comme le concluait récemment un article publié par l’IDDRI [4] (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales). Au contraire même, plusieurs acteurs du secteur agricole parmi les moins intéressés par les questions environnementales – 60% des membres du secteur privé de l’alliance opèrent dans le secteur des engrais [5] – ont été accueillis dans l’alliance. Certaines multinationales dont les impacts sociaux et environnementaux de leurs opérations sont questionnables, telles que Monsanto, Walmart et McDonald’s [6], ont même lancé leurs propres programmes « d’agriculture intelligente face au climat ».

L’agriculture intelligente face au climat : un concept qui n’a pas sa place dans la lutte contre le changement climatique

Alors que l´Organisation des Nations Unies intensifie les actions relatives au climat en vue de la COP21 et au-delà, nous souhaitons que les Etats reconnaissent que la voie de « l’agriculture intelligente face au climat » risque de compromettre non seulement notre capacité à garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle mais aussi la nécessaire transformation radicale de nos systèmes agricoles dont le monde a dès à présent besoin. Sans définition, critères, normes, mesures de protection ou critères d’exclusion, ce concept est tout simplement dangereux et vide de sens. Il ne devrait donc pas figurer au nombre des stratégies de lutte contre le changement climatique. D’autant plus que la GACSA n’est tenue responsable devant aucune structure des Nations Unies en charge de la sécurité alimentaire, du climat et de l’agriculture.

Des milliards de dollars sont dès à présent rassemblés pour alimenter les nouveaux instruments de la finance climatique. Pour respecter leurs engagements financiers , les Etats les plus riches risquent de financer des projets et des programmes qui utiliseront ces ressources afin d’alimenter de « fausses solutions » dans des pays où ils ont des intérêts particuliers. Par conséquent :

- Suite au lancement du programme de travail du Fonds Vert pour le Climat (FVC), nous nous félicitons de l’importance accordée à l’adaptation. Puisque l’agriculture sera l’un des éléments centraux de ce programme, nous encourageons les responsables du FVC à ne pas accréditer de programme de travail ni d’institution qui s’appuierait sur l’ « agriculture intelligente face au climat ». En lieu et place, nous les incitons fortement à soutenir les solutions développées par les communautés elles-mêmes, telles que l’agroécologie.
- L’ « agenda des solutions » [7] – dont l’objectif est de démontrer l’engagement des acteurs non étatiques de parvenir à un nouvel accord juridique ambitieux en 2015 et qui pourrait faire partie du document produit par la COP 21 au côté de l’accord négocié – est en cours d’élaboration. Nous insistons pour que les gouvernements ne reconnaissent pas l’ « agriculture intelligente face au climat » comme solution possible au changement climatique. Nous insistons également pour qu’ils n’identifient pas toute autre initiative qui figurerait dans « l’agenda des solutions » comme faisant partie de ce concept.

L’agroécologie comme pilier fondamental de toute politique agricole

Nous vivons actuellement un moment crucial. Les véritables solutions au changement climatique doivent faire l’objet d’un accord et être adoptées rapidement. Nous enjoignons donc les décideurs à se dresser contre les fausses solutions et le greenwashing opéré sous la bannière de l’ « agriculture intelligente face au climat ». Nous leur demandons d’avoir le courage de reconnaître et de promouvoir le rôle fondamental de l’agroécologie afin de garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la pleine réalisation du droit humain ainsi que la souveraineté alimentaire face au changement climatique, de lutter contre la raréfaction des ressources et de relever les défis posés par une demande croissante. Les processus internationaux et régionaux qui font suite aux réunions du Symposium sur l’agroécologie de la FAO – qui s’est tenu en septembre 2014 –, le prochain rapport sur le « Développement agricole durable » du Groupe d’Experts de Haut Niveau du Comité de la Sécurité Alimentaire Mondiale ainsi que la récente déclaration du Forum International sur l’Agroécologie tenu à Nyéléni fournissent une occasion unique de consacrer l’agroécologie comme pilier fondamental de toute politique agricole à travers le monde. Des solutions alternatives, soutenues et développées par les communautés, les organisations de la société civile, les mouvements sociaux, les paysans ou encore les organisations confessionnelles, ont fait leurs preuves dans la lutte contre le changement climatique. Nous en appelons donc à tous les décideurs pour que soit reconnu ce large éventail d’actions concrètes, afin qu’une attention particulière leur soit prêtée au lieu de succomber aux initiatives globales et aux approches ‘descendantes’ reposant sur des modèles obsolètes.

Nous lançons donc un appel aux décideurs pour que l’agroécologie soit intégrée à l’ensemble des processus relatifs à l’agriculture et au changement climatique tant au sein des Nations Unies qu’à l’échelle nationale.

Signataires

International organisations (55)

- ACT Alliance EU
- ActionAid International
- AFRICA-EUROPE FAITH AND JUSTICE NETWORK (AEFJN)
- African Women Economic Policy Network
- Alliance for Food Sovereignty in Africa (AFSA)
- ALAI - Agencia Latinoamericana de Información
- ARENA
- Asia Indigenous Peoples Pact (AIPP)
- Asia Pacific Farmers Forum
- Asia Pacific Forum on Women, Law and Development (APWLD)
- Asia-Pacific Network for Food Sovereignty (APNFS)
- Climate Action Network - South Asia (CAN-SA)
- CIDSE (International Alliance of Catholic Development Agencies)
- Consejo Latinoamericano de Iglesias
- COPAGEN (Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain)
- Corporate Europe Observatory
- Dachverband Kulturpflanzen- und Nutztiervielfalt
- Eastern and Southern Africa Small Scale Farmers’ Forum (ESAFF)
- ECOROPA (European Network on Ecological Reflection and Action)
- ENDA Tiers Monde
- ETC Group
- Fair World Project
- FIAN International
- Focus on the Global South
- Friends of the Earth Europe
- Friends of the Earth International
- GRAIN
- Greenpeace
- Groundswell International
- ICCA Consortium (Indigenous peoples’ and community conserved territories and areas)
- IFOAM EU Group
- IFOAM – organics international
- International Federation of Rural Adult Catholic Movements (FIMARC)
- International Network Urgenci (international network for Community-Supported Agriculture)
- JVE (Jeunes Volontaires Pour l’Environnement) International
- LDC Watch
- Migrant Forum in Asia
- Participatory Ecological Land Use Management Association (Pelum)
- People’s Coalition on Food Sovereignty (PCFS)
- Plataforma Interamericana de Derechos Humanos, Democracia y Desarrollo (PIDHDD Regional)
- Regional Civil Society Network for Food Security and Nutrition from Portuguese-Speaking Countries (REDSAN – CPLP)
- RIPESS Intercontinental
- Servicio Internacional Cristiano de Solidaridad con los Pueblos de América Latina – SICSAL
- SEAFISH for Justice
- Slow Food
- Sociedad Científica Latinoamericana de Agroecología (SOCLA)
- Solidarity Economy Europe
- South Asian Alliance for Povery Eradication
- South Asian Network for Social & Agricultural Development (SANSAD)
- South Asia Peasants Coalition
- Third World Network
- Towards Organic Asia (TOA)
- Urgenci Europe
- Via Campesina
- World Rainforest Movement

National Organisations (300)

A
African Centre for Biodiversity South Africa and Tanzania
A Cultivar que se acaba el mundo, Argentina
Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF), France
Action Contre la Faim (ACF), France
Asociacion de Desarrollo Tzuul Taq’a, Guatemala
ABONG (Associação Brasileira de ONGs), Brazil
All Nepal Peasants Federation, Nepal
Action Communautaire des Femmes Autochtones du Congo, DR Congo
Acción por la Biodiversidad, Argentina
Association pour le Développement Durable – Médenin, Tunisia
Association des Femmes Peules Autochtones du Tchad (AFPAT), Tchad
Asociación Nacional de Empresas Comercializadoras de Prodcutores del Campo (ANEC-México)
APEDDUB (Association pour la Protection de l’Environnement et le Développement Durable de Bizerte), Tunisia
Ação Franciscana de Ecologia e Solidariedad – AFES, Brazil
Agrecol Association for AgriCulture & Ecology, Germany
Active Society Nepal (ASN), Nepal
Aas welfare Society, Pakistan
Asociación Vida Sana, Spain
Alliance Sud, Switzerland
Asociación Nacional de Fomento a la Agricultura Ecologica - ANAFAE, Honduras
Alianza Hondureña de Cambio Climático – AHCC, Honduras
Acción Educativa Santa Fe, Argentina
Asociación Latinoamericana de Educación Radiofónica ALER, Ecuador
AMADE PELCODE, Mali
Actions Communautaires pour le Développement Intégral (ACDI), République du Congo (Brazzaville)
ALVF Extreme Nord, Cameroon
Alternatives Durables pour le Développement, Cameroon
Association Congolaise pour le Développement Agricole ACDA, DR Congo
ANAND SEEDS, Colombia
ACTUAR - Association for Cooperation and Development, Portugal
Adivasi Mulvasi Astitva Raksha manch, India
AKSI, Indonesia
All Nepal Womens Association
ATTAC France

B
Brot für die Welt, Germany
Biofuelwatch, UK
Biowatch South Africa
Bolivian Platform on Climate Change, Bolivia
Broederlijk Delen, Belgium
Bread for all, Switzerland
BASE Investigaciones Sociales, Paraguay
Brigada Cimarrona Sebastián Lemba, Republica Dominica
Bangladesh Krishok Federation
Bangladesh Jatiyo Sramik Jote
Bulig Visayas, Philippines
Brigada Cimarrona Sebastián Lemba, Republica Dominica

C
Climate Express, Belgium
CNCD-11.11.11, Belgium
Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), France
Center for Food Safety, USA
Community Alliance for Global Justice (CAGJ), USA
Carbon Underground, USA
CCFD-Terre Solidaire, France
Centro de Documentación en Derechos Humanos “Segundo Montes Mozo S.J. (CSMM), Ecuador
Caritas Sénégal
Centro de Estudios Ecuménicos A.C, Mexico
Casa Cultural Tejiendo Sororidades, Colombia
Colectivo DEDISE, Colombia
CooperAccion, Peru
Centro de Promocion de la Mujer Gregoria Apaza, Bolivia
Corporación Colombia Joven, Colombia
CLUSA, El Salvador
Coalición Nacional de Redes y Organizaciones Ambientales – CONROA, Honduras
Centro Hondureño de Promoción al Desarrollo Comunitario – CEHPRODEC, Honduras
Centro de Estudios Étnicos de Colombia
CIPCA (Centro de Investigación y Promoción del Campesinado), Bolivia
Comité de Impulso Nacional de la Agricultura Familiar, Colombia
Centre pour l’Environnement et le Développement, Cameroon
Colegio de Graduados en Cooperativismo y Mutualismo (CGCyM), Argentina
Climaxi vzw, Belgium
CAMERWASH, Cameroon
Centro Nueva Tierra, Argentina
COOPERATIVA AGROPECUÁRIA CACHO DE OURO COOPERCACHO, Brazil
Community Development Library, Bangladesh
Campaign for Climate Justice Nepal, Nepal
Center for Environmental Justice, Sri Lanka
Codacop - Corporación de Apoyo a Comunidades Populares, Colombia
CARI (Centre d’Actions et de Réalisations Internationales), France
CIASE - Corporación de Investigación y Acción Social y Económica, Colombia
CEDLA - Centro de Estudios para el Desarrollo Laboral y Agrario, Bolivia
CBC - Centro Bartolomé de Las Casas, Peru
Censat Agua Viva - Amigos de la Tierra Colombia
CEDEBI - Asociación Colectivo Ecuménico de Biblistas, Colombia
Community Agroecology Network, USA
Centro Oscar Arnulfo Romero, Cuba

D
Devarao Shivaram Trust, India
Dulal, India
Dinamismo Juvenil A.C., Mexico
Development and Peace, Canada
DKA Austria
Debt Watch, Indonesia

E
Entraide & Fraternité, Belgium
EcoNexus, UK
El Grupo Semillas, Colombia
Eco Ruralis, Romania
Escuela Campesina de Educación y Salud (ESCAES), Peru
Equipo de Comunicación ALternativa con Mujeres ECAM, Bolivia
ESAFF Swaziland
Elkana, Georgia
Ecologistes en Accio de Catalunya, Spain
Ecologistas en Acción, Spain
Ecological Agriculture Australia Association (EAAA), Australia
Educación y Comunicaciones (ECO), Chile
Ecosystem based Adaptation for Food Security Assembly (EBAFOSA), Burundi
ECOBENIN, Benin
ENERGIES 2050, France
Equipo de Agricultura Urbana (Jardín Botánico de Medellín), Colombia
Ecosystem Based Adaptation for Food (EBAFOSA), Burundi
EquityBD, Bangladesh

F
Find Your Feet, UK
Food Sovereignty Ghana, Ghana
Fédération Inter-Environnement Wallonie, Belgium
Fundación Caósmosis, Colombia
FUNDESYRAM, El Salvador
FUNDACIÓN MUNDUBAT, Spain
Fundación PASOS, Bolivia
Fambidzanai Permaculture Centre, Zimbabwe
Family Farm Defenders, USA
FIAN Austria
FIAN Belgium
FIAN Germany
Focus on the Global South India
Focus on the Global South Thailand
Focus on the Global South Philippines
FDCL - Center for Research and Documentation Chile-Latin America, Germany
Fundacion Parque Nacional Pico Bonito – FUPNAPIB, Honduras
Foro Agrícola, Honduras
FOVIDA, Peru
Forum Solidaridad Perú
Friends of the Earth USA
Friends of the Earth France
Fundación Justicia y Desarrollo Local FUJUDEL, Rebulica Dominica
Fundación Semilla Andina, Colombia
Faso Enviprotek, Burkina Faso
FEC, Portugal
Freedom from Debt Coalition, Philippines
Fundación Fray Domingo de Vico lleva, Guatemala
Fastenopfer, switzerland

G
Gevalor, France
Gret-Professionnels du développement solidaire, France
Green Horizon, Cameroon
Greenpeace USA
Grassroots International, USA
GEFONT - Trade Union Federation, Nepal
Gitib, Philippines
Global-Environment-Protects-Cameroon (GEP)

H
Hecho en Bs As, Argentina
Human Rights Ambassador for Salem-News.com, UK
HEKS - Hilfswerk der Evangelischen Kirchen Schweiz, Switzerland
Himalaya Niti Abhiyan, India
Human Rights Alliance Nepal
HELVETAS Swiss Intercooperation, Switzerland

I
Institute for Agriculture and Trade Policy (IATP), USA
Inades - Formation Côte d’Ivoire, Ivory Coast
Ingénieurs Sans Frontières - Agricultures et Souveraineté Alimentaire (ISF AgriSTA), France
Innovations for Developmental Empowerment & Accessible Services (IDEAS), PakistanInstituto Brasileiro de Análises Sociais e Econômicas, Brazil
INCUPO-Instituto de Cultura Popular, Argentina
Instituto de Desarrollo y Medio Ambiente –IDMA, Peru
Instituto de Investigación y Capacitación Campesina (IICCA), Bolivia
Instituto Bartolome de Las Casas,Peru
Indigenous Nationalities Women Youth Network (INWYN), Nepal
Iyolosiwa A.C., Mexico
Instituto Mayor Campesino (IMCA), Colombia
Instituto Latinoamericano para una Sociedad y un Derecho Alternativos (ILSA), Colombia
Iglesias por la paz, Mexico
Indeso Mujer, Argentina
Instituto de Desarrollo de la Economía Asociativa (IDEAC), Republica Dominica
Indian Social Action Forum, India
Institute for Essential Services and Resources, Indonesia
INKOTA-netzwerk, Germany
Institute of Science in Society, UK
IPDRS Instituto para el Desarrollo Rural de Sudamérica, Bolivia

J
Jinukun-Copagen, Bénin
JARC (Juventud Agraria Rural Católica), Peru
Jeunes Volontaires Pour l’Environnement (JVE) – Ivory Coast
Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) – Niger
Jamaa Resource Initiatives, Kenya
Jatam Indonesia
Jagaran Nepal
Jana Vikas, Odisha, India

K
Koordinierungsstelle der Österreichischen Bischofskonferenz für internationale Entwicklung und Mission (KOO), Austria
KIRDTI, India
Kirat Youth Society, Pakistan
Kirat Chamling Language Culture Development Association (KCLCDA), Pakistan
Kenya Small Scale Farmers Forum
Kerala Independent Fishworkers Federation, India
KAU - Anti Debt Coalition, Indonesia
KRUHA - Peoples Right to Water Coalition, Indonesia

L
Laboratoire de Recherche en Gestion et Economie des Industries Agroalimentaires (Largecia-Oniris Nantes), France
Labour,Health and Human Rights Development Centre, Nigeria
Living Farms, Odisha, India

M
Masipag, Philippines
Misereor, Germany
Mariann Co-ordinating Committee, South Africa
Metta Development Foundation, Myanmar
MELCA - Ethiopia
Movimiento Indígena Campesino de La Paz – MILPAH, Honduras
Monde Volontaire au Développement, Togo
Movement Generation Justice & Ecology Project, USA
Movimiento Ciudadano frente al Cambio Climático – MOCICC, Peru
Madretierra Permacultura, Colombia
mines, minerals and People (mmP), India
Monitoring Sustainability of Globalisation (MSN), Malaysia
MASIPAG Mindanao, Philippines
Millennium Institute, USA

N
National Women Peasants Association, Nepal
Neighbours Initiative Alliance, Kenya
Noor Development Society, Pakistan
North South Initiative, Malaysia
Network of Traditional Rulers of Cameroon on Conservation, Biodiversity & Ecosystem Preservation (ReCTRAD)
National Federation of Hawkers Bangladesh
National Federation of Women Hawkers, India
Nadi Gati Morcha, India
National Hawkers Federation, India

O
Observatori DESC, Spain
Other Worlds, USA
Organic Consumers, USA
Our Rivers Our Life, Philippines
ORRISSA, Odisha, India
Odisha Paramparika Krushak Sangathana, India

P
Partners for the Land & Agricultural Needs of Traditional Peoples (PLANT), USA
Peoples Common Struggle Center, Pakistan
PROSALUS, Spain
PAPDA (Plateforme haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif), Haiti
Plate-Forme pour le Commerce Equitable, France
People Unity Youth Society (PUYS), Nepal
Pusbinlat Motivator GT, Indonesia
PELUM-Kenya
Paghida-et sa Kauswagan Development Group (PDG), Philippines
Pastoralist Community Initiative and Development Assistance, Kenya
Pastoral Social Diocesana de Benjamin Aceval Chaco, Paraguay
Peuples Solidaires-ActionAid France
Plataforma de Agricultura Sostenible El Salvador – PASES, El Salvador
Pakistan Fisherfolk Forum
Pakistan Kissan Rabita Committee (Farmers)
Philippine Movement for Climate Justice

R
Red de Acción en Plaguicidas y Alternativas en México (RAPAM), Mexico
Roshni Tariqiyati Tanzeem, Pakistan
Rencontre des Continents, Belgium
Réseau FAIRNESS, France
Réseau Action Climat – France
Réseau Médias et Développement, Cameroon
Réseau Climat & Développement, France
REALIMENTAR - Civil Society Network for Food Security and Food Sovereignty, Portugal
RJE (Réseau des Jeunes pour l’Environnement), Togo
Right to Food Network Nepal (RtFN), Nepal
River Basin Friends, India
Rural Reconstruction Nepal
RCDC, Odisha, India
Rights & Rights Social Society, Pakistan
Réseau Foi et Justice Afrique Europe – Antenne de France

S
SÜDWIND, Austria
Secours Catholique - Caritas France, France
Slow Food USA
Sociedad Cooperativa Marku Anchekoren, Mexico
Sibol Ng Agham At Teknolohiya (SIBAT) - Wellspring of Science and Technology, Philippines
SOS FAIM, Belgium
Servicio Ecuménico de Promoción Alternativa – SEPA, Paraguay
Schools and Colleges Permaculture Programme SCOPE, Kenya
Send a Cow, UK
School of Acting justly, Loving tenderly and Treading Humbly (SALT Movement), Malaysia
SWISSAID, Switzerland
SUPRO, Bangladesh
Solidaritas Perempuan, Indonesia
Sawit Watch, Indonesia
Sanlakas, Philippines
Save Our Seeds, Germany
SPERI, Vietnam

T
Tanzania Organization for Agricultural Development (TOfAD), Tanzania
Tanzania Alliance for Biodiversity, Tanzania
The Oakland Institute, USA
Terra Nuova, Italy
Todo en Comunidad AC, Mexico
Trashumancia y Naturaleza, Spain
Thai Climate Justice Working Group (TCJ), Thailand
Task Force Detainees of the Philippines

U
UK Food Group
USC Canada
Utooni Development Organization, Kenya
Unnayan Onneshan, Bangladesh

V
Vía Orgánica, Mexico
Verein zur Erhaltung der Nutzpflanzenvielfalt (VEN), Germany
VICARIA DEL SUR - Diócesis de Florencia, Colombia
Vogelschutz-komitee e.V. Bird Protection Committee, Germany
VOICE, Bangladesh

W
Welthaus Graz, Austria
War on Want, UK
WhyHunger, USA
World Family, UK
WALHI - Friends of the Earth Indonesia

Y
Youth Peasants Association, Nepal
Youth Awareness Society Nepal (YASN), Nepal

Z
Zukunftsstiftung Landwirtschaft (Foundation on Future Farming)



[1Cf. la Déclaration du forum international sur l’agroécologie. Nyéléni, Mali 27 février 2015

[2Ibidem

[4IDDRI, “Ensuring transparency and accountability of the Global Alliance for Climate Smart Agriculture in the perspective of COP21”, juillet 2015

[5Que ce soit par l’adhésion directe de sociétés industrielles du secteur des engrais (Haifa Chemicals Ltd., Yara and the Mosaic Company) et/ou par leurs différentes sociétés chapeau (telles que Fertilizers Europe, The Fertilizer Institute, The international Fertilizer Industry association…) in CIDSE, « Climate-Smart revolution… or a new era of green-washing ? », briefing, mai 2015

[6Monsanto : discover.monsanto.com ; Walmart : news.walmart.com ; McDonalds : news.mcdonalds.com

[7climateaction.unfccc.int Actuellement, on ne sait toujours pas si le programme d’action entrera dans le texte des négociations et sera alors « institutionnalisé » suite à la réunion de Paris.



Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr