Mi-HANDs

Leyte

Mindanao Humanitarian Action Network against Disasters

Réhabilitation économique et psycho-sociale de communautés affectées par les typhons

A Mindanao, un réseau de partenaires locaux œuvre, au cours des dernières années, pour secourir et réhabiliter des communautés affectées par les typhons. Ils étaient ainsi déjà intervenus lors du typhon Washi en 2011. En novembre 2013, le typhon Haiyan (Yolanda), considéré comme l’un des plus violents jamais enregistrés, a balayé des dizaines de villes aux Philippines, causant des milliers de morts et de déplacés sur l’archipel des Visayas.
Ces organisations locales, parmi lesquelles se trouvent tous les partenaires d’Entraide et Fraternité aux Philippines, se sont alors mobilisés pour aider les populations affectées aux Visayas. Afin d’assurer leur réhabilitation psycho-sociale et économique, elles ont créé le consortium Mi-HANDs – Réseau d’action humanitaires de Mindanao contre les désastres.
Quelques jours seulement après la catastrophe, l’équipe avait d’abord apporté du soutien matériel, médical et psychologique aux victimes et une trentaine de volontaires ont distribué des vivres et des objets de première nécessité à plus de 1.100 familles dans 5 quartiers ruraux et urbains de la ville d’Ormoc et des communes de Palompon et Villaba, sur l’île de Leyte (alors que l’aide internationale s’était, elle, concentrée autour de la ville de Tacloban).
Le réseau a alors décidé de s’organiser afin d’offrir une aide à moyen et long terme permettant aux communautés affectées de retrouver des conditions de vie et de logement décents. Par une aide médicale et psycho-sociale aux familles démunies, mais aussi par la reconstruction des maisons endommagées et la réhabilitation de la base productive agricole et piscicole, en profitant des compétences clés des différents partenaires du réseau.
Cet appui vise à la réhabilitation des moyens de subsistance via une agriculture durable et une gestion communautaire des ressources côtières. Il vise également à permettre de relancer d’autres activités non-agricoles afin de réhabiliter les moyens de subsistance et de relancer l’activité économique dans la région.

Dans toutes ces actions, le réseau local est attentif à renforcer les capacités des organisations communautaires et d’auto-promotion des communes concernées ainsi qu’à développer leur résilience, visant comme résultats qu’elles puissent être capables de s’organiser dans ces divers secteurs d’intervention afin d’assurer la reconstruction à long-terme et le rétablissement des moyens de subsistance.
Les principales activités de réhabilitation sont les suivantes :
- le soutien à la réparation de maisons endommagées via un système de vivres contre le travail ;
- le déblayage des terrains agricoles et des zônes côtières dans les communes concernés via des mesures « vivres contre du travail » (food for work),
- la restauration de la vase de production agricole, en particulier la production immédiate des cultures à court terme et élevage du bétail dans les cours intérieurs. L’appui comprend la facilitation des séances de planification d’activités agricoles, la provision des intrants agricoles, la formation en technologies appropriés et durables, la formation en production d’engrais organique et en techniques de compostage ;
- la réhabilitation des cultures vivaces et l’introduction de techniques de production durables, comprenant l’accès aux semences, des séances de planification d’activités ainsi que la formation des para-techniciens.
- la promotion de la gestion communautaire des zones côtières, y compris la réhabilitation des zones de mangroves, la provision de petits outils de pêche ainsi que des séances de formation en gestion communautaire des ressources côtières
- la promotion des activités non-agricoles afin d’améliorer les moyens de subsistance y compris l’évaluation des besoins, de l’appui en horticulture et la facilitation de l’accès au micro-crédit et aux marchés locaux.
- des activités de formation continue pour les volontaires des communes.





Avec le soutien de



Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr