Analyses   26 novembre 2015

Novembre 2015

Madagascar, paysans et paysannes face aux changements climatiques

par Maxime Caudron

Madagascar est un des pays les plus pauvres de la planète, traversé par des crises et des chocs multiples qui fragilisent toujours plus l’agriculture paysanne sur laquelle repose pourtant la sécurité alimentaire du pays.

Ces agriculteurs qui représentent près de 80% de la population ont les capacités de relever le défi de la souveraineté alimentaire tout en lut-tant contre les changements climatiques. L’agroécologie, alternative agricole de plus en plus reconnue pour sa capacité à nourrir la planète tout en la refroidissant peut aider à relever ce défi. Mais est-elle suffisante ?

PDF - 900.8 ko
TéléchargerConsulter




Avec le soutien de


Articles en rapport

26 avril 2017  Analyses

Réseaux alimentaires alternatifs : élitisme ou émancipation ?

Alors que la journée des luttes paysannes est l’occasion de rappeler la nécessité d’une "révolution agroalimentaire" en marche à travers le monde, il est également utile de se demander qui sont les (...)

31 mars 2017  Analyses

Une agriculture wallonne créative malgré un contexte contraignant

Une analyse qui présente quelques données récentes sur l’agriculture wallonne susceptibles de nous familiariser davantage avec celle-ci.

1er mars 2017  Juste Terre !

Juste Terre 135

Pour satisfaire les besoins alimentaires de la planète, il va falloir réinvestir massivement dans l’agriculture.
Massivement, mais « surtout différemment ». En effet, alors que le modèle (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr