Madagascar, paysans et paysannes face aux changements climatiques

Novembre 2015

par Maxime Caudron

Madagascar est un des pays les plus pauvres de la planète, traversé par des crises et des chocs multiples qui fragilisent toujours plus l’agriculture paysanne sur laquelle repose pourtant la sécurité alimentaire du pays.

Ces agriculteurs qui représentent près de 80% de la population ont les capacités de relever le défi de la souveraineté alimentaire tout en lut-tant contre les changements climatiques. L’agroécologie, alternative agricole de plus en plus reconnue pour sa capacité à nourrir la planète tout en la refroidissant peut aider à relever ce défi. Mais est-elle suffisante ?

PDF - 900.8 ko
TéléchargerConsulter




Avec le soutien de


Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr