Cotabato

MTWRC

L’émancipation des femmes concerne aussi les hommes

Début 2013, les différents partenaires d’Entraide et Fraternité de Mindanao ont organisé un atelier de formation sur la question des relations hommes – femmes, un atelier qui visait tout particulièrement les hommes.

Alors que généralement, ce sont les femmes qui participent aux formations « genre », MTWRC et les autres groupes partenaires d’Entraide et Fraternité sur l’île de Mindanao partent du principe qu’une relation égalitaire entre hommes et femmes passe aussi, et peut-être avant tout, par un changement de comportement des hommes. D’où cette formation qui fut d’ailleurs suivie en direct, via Internet, par des internautes de plusieurs pays, y compris sud-africains.

JPEG - 51.1 ko
Sindy Soler
directrice du MTWRC

Sindy, directrice du Centre de Recherche des Femmes de Mindanao – MTWRC travaille cependant en général avec les femmes elles-mêmes, que ce soit pour des analyses pointues sur des sujets précis ou pour des formations qui visent l’émancipation des femmes dans les trois communautés de Mindanao : les chrétiennes, les musulmanes et les lumads ou indigènes.

Une étude comparative de la participation des femmes des trois communautés dans l’agriculture, réalisée par le Centre, révèle que les femmes contribuent de façon significative dans la production agricole, en particulier dans la culture de légumes et le petit élevage. Mais elles ont moins à dire en ce qui concerne l’accès à la terre, les hommes étant encore trop souvent l’unique propriétaire dans la famille. Seul chez les Lumads, les femmes ont plus d’accès à la propriété terrienne. La recherche confirme aussi l’engagement actif des femmes dans leurs communautés, même si, dans ce cas, les femmes lumads sont apparemment moins impliquées que les chrétiennes et musulmanes.

JPEG - 50.3 ko

« J’insiste en particulier sur le pouvoir de prise de décision au sein des familles et dans les activités économiques », nous dit Sindy. « Par ailleurs, nous aidons les femmes à améliorer leurs capacités pour gérer des groupes de femmes dans les villages et pour défendre l’implication égale des femmes et des hommes dans le domaine des techniques agricoles durables. »

Soutenu dans le cadre du programme DGD d’Entraide et Fraternité.





Avec le soutien de


Articles en rapport

7 septembre 2015  Philippines

Mi-HANDs

Réhabilitation économique et psycho-sociale de communautés affectées par les typhons
A Mindanao, un réseau de partenaires locaux œuvre, au cours des dernières années, pour secourir et réhabiliter des (...)

7 septembre 2015  Philippines

KILOS KA

Mouvement de la population rurale pauvre – donner voix aux organisations paysannes de base
Le déclin du mouvement paysan Philippin au niveau national a privé les communautés rurales de Mindanao (...)

31 août 2015  Pérou

Centro IDEAS

Améliorer la production de physalis en partenariat avec les femmes
Centro Ideas est une organisation péruvienne qui cherche à promouvoir un développement humain durable, à travers une participation (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr