9 mai 2017  Actualités

MESSAGE D’AFRIQUE DU SUD EN HOMMAGE À CARDIJN

Retour sur la commémoration du 1ier mai 2017

Le 1er mai 2017, quelque six cents personnes ont participé à l’hommage rendu , au cardinal Joseph Cardijn à l’approche du 50e anniversaire de sa mort en juillet 1967.

Cet hommage a eu lieu à Laeken, où Joseph Cardijn fonda ce qui allait devenir la Jeunesse Ouvrière Chrétienne à partir de 1925 avant que ce mouvement ne se développe sur tous les continents en étant notamment soutenu par Entraide et Fraternité et en gardant son secrétariat international dans l’agglomération bruxelloise. (www.joci.org).

Les témoignages d’anciens membres de la JOC engagés dans le monde du travail et ceux de jocistes d’aujourd’hui ainsi que l’homélie de Mgr Kockerols, évêque auxiliaire de Bruxelles, ont clairement montré combien les appels de Cardijn demeurent d’actualité et particulièrement vis-à-vis du développement de populismes, ainsi que des défis à relever aux plans social et écologique., ainsi que la paix.

De plus, c’est en tant qu’ ancien permanent d’Entraide et Fraternité que Jacques Briard a communiqué un message reçu d’Afrique du Sud et plus précisément du centre Denis Hurley. Comme il l’a expliqué, ce centre accueille à Durban, entre la cathédrale et la mosquée, des sans abris, des sans travail , des victimes du sida et aussi des réfugiés de toute l’Afrique, comme si l’Afrique du Sud n’avait pas assez de défis à relever pour elle-même !

Le nom de ce centre est celui de feu Mgr Denis Hurley qui fut archevêque de Durban, grande figure du concile Vatican II, ferme opposant à l’apartheid , président de la Conférence épiscopale, docteur Honoris Causa de la KUL et partenaire des campagnes de Carêmes de Partage, comme Entraide et Fraternité ainsi que Broederlijk Delen, tandis qu’il appréciait beaucoup l’existence de Vivre Ensemble et de Welzijnszorg.

Comme il l’a souvent répété à Jacques Briard, Mgr Hurley fut un très grand admirateur de Joseph Cardijn et de la méthode Voir-Juger-Agir, dès ses années d’études à Rome. Devenu évêque très jeune, il regretta de ne pas avoir pu être aumônier de la JOC à temps plein. Mais il soutint le développement du mouvement, dans son pays comme à travers le monde. En Afrique du Sud, il appuya les revendications des travailleurs noirs qui se mirent en grève durant l’apartheid pour réclamer de meilleurs salaires. De plus, Mgr Hurley mit des locaux et des terrains appartenant à l’Église à la disposition de la JOC et des travailleurs.( y compris pour des projets ayant été soutenus à sa demande par Entraide et Fraternité) . Et il appuya aussi les boycotts menés à travers le monde contre le régime de l’apartheid

C’est pourquoi , en se souvenant de ce que Mgr Hurley a répété avoir reçu de la JOC, les amis sud-africains concluent leur message en exprimant tous leurs remerciements pour l’énorme contribution de Joseph Cardijn, qu’il qualifie de remarquable fils de l’Église de Belgique et dont on relèvera encore ici que la géniale méthode Vooir-Juger-Agir a été adoptée par bien d’autres milieux et acteurs en société et en Église que les mouvements, papes et partenaires de Entraide et Fraternité.

JPEG - 107.1 ko




Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr