30 septembre 2013  Actualités

Loi sur l’académie du Créole

Haïti

3 organisations exigent la publication officielle de la loi sur l’académie du Créole

La société d’animation et de communication sociale (SAKS), le Centre de recherche et d’action pour le développement (CRAD) et l’Institut culturel Karl Lévêque (ICKL) demandent au président Joseph Michel Martelly de publier la loi sur l’académie du Créole haïtien dans le journal officiel Le Moniteur.

La majorité de la population a besoin de la publication de cette loi. L’académie pourrait alors ouvrir un ensemble de chantiers, qui contribueront à faciliter la recherche et le développement matériel sur le Créole haïtien, et encourageront les fonctionnaires à desservir la population, dans une langue comprise par toute la population.
Appuyer les personnes, qui produisent en Créole haïtien ou sur cette langue, et permettre au peuple haïtien de retrouver confiance dans sa langue, sa culture et en lui-même, seront, entre autres, parmi les retombées positives de cette académie.
La loi sur la création de l’académie du Créole haïtien a été votée à l’unanimité par le sénat, le 10 décembre 2012. Les députés ont aussi donné un vote favorable à cette loi, le 23 avril 2013. Martelly avait fait objection au vote des deux chambres qui, à nouveau, l’ont votée à l’unanimité. Légalement, la présidence n’a d’autres choix, dans pareil cas, que de promulguer le texte.

Pour les suites nécessaires, a été constitué un comité d’initiative, comprenant, entre autres, l’Université d’État d’Haïti (UEH), la Secrétairerie d’État pour l’alphabétisation (Sea), ainsi que la Confédération nationale des vodouisantes et vodouisants haïtiens (KNVA en Créole).





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr