Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
RSS

Les orphelins de "Sunflowers"

En effet en Zambie, les enfants devenus orphelins suite à la mort des parents provoquée par ce fléau qu’est le sida, sont légions. Selon l’UNICEF, en Zambie, un enfant sur quatre a perdu ses parents. En 2007, Pierre accueille chez lui Kasonde, un des premiers jeunes (17 ans) à frapper à sa porte. C’est le début d’une longue histoire ... à ce jour, ils sont plus d’une centaine trouvant ici un lieu d’accueil, une table, la possibilité d’aller à l’école .. et de nouvelles raisons de vivre.
The "Sunflowers" tel est le nom choisi pour ce lieu ... symbole d’espoir pour ceux et celles qui y vivent. Parmi les plus grands, l’un ou l’autre suivent une formation d’infirmier ou d’enseignant.
Un jour, certains parviendront vraisemblablement à l’université et comme au Guatemala - voir le projet de bourses d’études pour les Indiens de ce pays, une autre initiative de Pierre via l’ASBL SIG (Solidarité avec les Indiens du Guatemala) initiée dans sa première vie Mexicaine - ils prendront leurs responsabilités au service de leur peuple et du développement de leur pays africain. Autre signe positif de ce lieu d’accueil, les enfants sont les seuls de la région à se rendre à l’école après avoir déjeuné ... les autres arrivent à l’école le ventre creux, le seul repas quotidien ayant lieu pour ces derniers vers 14 heures avec la purée de maïs, le "Nshima" et très rarement un petit morceau de poulet.
Au menu des enfants de Pierre : oeufs, poulet, poisson, boudin, etc. Rappelons-nous le texte du rêve célèbre de Martin Luther King "Je rêve qu’un jour chaque enfant du monde recevra trois repas par jour ..." Aux "Sunflowers", ce rêve est une réalité !





A lire aussi