25 janvier 2011  Actualités

Le Flash dalit

Les éboueurs manuels

Ce Flash dalit est consacré essentiellement au ramassage des excréments par les « éboueurs manuels », une des plus importantes discriminations liée au système de castes. Elle oblige, en effet, les membres de cette communauté à nettoyer les excréments humains des routes et des latrines sèches, publiques et privées, à l’aide d’un balai, d’un morceau de tôle et d’un panier avant de les porter – sur leur tête – jusqu’aux lieux de décharges et sites de traitement.

Aujourd’hui, 65% des foyers indiens ne sont pas équipés de latrines. La pratique de l’enlèvement manuel des excréments humains augmente avec l’urbanisation croissante. De plus en plus de dalits (ou opprimés, les intouchables victimes du système des castes) n’ont pas d’autre choix que d’exercer ce travail dégradant puisque la tendance économique actuelle ne leur offre guère d’opportunité d’emploi. L’enlèvement manuel des excréments humains est depuis longtemps reconnu comme une pratique insultante et dégradante par la société civile. Les conditions dégradantes de cet emploi (exploitation, conditions d’hygiène déplorables) sont dénoncées.



tags : Inde Dalits


Articles en rapport

tags : CSEI Dalits Inde
2 février 2017  Actualités

Nouvelles d’Inde

Nicolas Casale, chargé de projets Asie, est actuellement en mission en Inde, où il rencontre nos différents partenaires. Il s’est arrêté quelques jours au CSEI (Centre pour l’Egalité et l’Inclusion (...)

tags : Inde Dalits
21 décembre 2016  Actualités

Discrimination reconnu

L’Eglise indienne reconnaît que les dalits chrétiens sont discriminés
Après toutes les luttes pour faire reconnaître la discrimination de dalits au sein même de l’Eglise catholique indienne, la (...)

tags : Inde Dalits
21 décembre 2015  Actualités

Les dalits dans le recensement national de 2011

Les résultats du recensement national de 2011 donnent un aperçu remarquable de la vie des dalits à travers l’Inde ; ils montrent également ce qui reste à faire si le gouvernement est sérieux quant à la (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr