9 janvier 2017  Actualités

Les droits des enfants au cœur du développement

Afrique australe

Claude Mormont, chargé de partenariat pour l’Afrique australe, revient d’une mission en Afrique du Sud et au Zimbabwe, mais surtout auprès des partenaires concernés par la question des Droits des enfants et des jeunes ! Après une première partie du voyage au Zimbabwe, il est rejoint par les élèves du collège Saint-Quirin pour continuer le voyage à travers l’Afrique du Sud.

Au Zimbabwe, notre partenaire « Pamuhacha » est actif dans la lutte contre la SIDA.

JPEG - 316.2 ko
TéléchargerConsulter

Le VIH-SIDA est un vrai cataclysme dans le pays, et dans la région rurale de Chinoyi. En effet, la maladie a tué de nombreuses personnes, des parents d’enfants qui maintenant, se retrouvent orphelins. Un tiers de la population de cette région sont des orphelins du SIDA. Une génération intermédiaire a disparu. Les enfants sont alors élevés par leurs grands frères et sœurs, ou par leurs grands-parents.

Depuis 2014, suite à une rencontre entre partenaires d’Entraide et Fraternité sur les Droits des enfants, organisée à Pietermaritzburg, Pamuhacha a mis en place des outils pour favoriser la participation des enfants à la vie collective.

JPEG - 378.9 ko
TéléchargerConsulter

Attachée à un arbre à l’entrée d’une école primaire, une boîte aux lettres recueille les messages des uns et des autres. Une fois par semaine, un comité composé d’enfants et d’enseignants récolte les messages, détectent les difficultés, pour ensuite mettre en place des initiatives et des alternatives. Grâce à cette boîte aux lettres, des cas de violence ont pu être détecté et pris en main.

Un réseau d’adultes et d’enseignants animent des groupes d’enfants, organisent des camps de loisirs, des discussions, des chants, de la danse, des jeux, etc.

JPEG - 447.1 ko
TéléchargerConsulter
JPEG - 287.2 ko
TéléchargerConsulter


JPEG - 416.8 ko
TéléchargerConsulter

Un problème qui est apparu lors des discussions est celui des enfants sans identité… Ces enfants n’étant pas inscrits au registre, n’existe pas aux yeux des autorités, et par conséquent, n’ont pas le droit de s’inscrire à l’école ou d’être soigné dans un hôpital.

En Afrique du Sud, Zenzeleni et PACSA sont également impliqués pour la cause des enfants et des jeunes ! Lors de leur voyage, les élèves de St Quirin ont été témoins de diverses initiatives pour la cause des enfants et des jeunes. L’une d’elle est celle d’un potager sur l’ancienne décharge, initié par une dame du township de Mpophomeni qui encourage les enfants à contribuer en plantant eux-mêmes des arbres fruitiers et des légumes.

JPEG - 287 ko
TéléchargerConsulter
JPEG - 298.4 ko
TéléchargerConsulter


Aujourd’hui, même si Entraide et Fraternité ne peut plus soutenir financièrement ses partenaires d’Afrique australe, elle ne veut pas perdre le lien avec eux, elle veut continuer la réflexion autour de la question des Droits des enfants. Le partenariat peut désormais se concrétiser autrement, par une mise en réseau des partenaires notamment.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr