Le Nicaragua à l’heure de la globalisation

Mars 2012

par François Delvaux, avec la collaboration de Valentina Camponovo

Le FSLN, mène une politique paradoxale visant à satisfaire ses créanciers internationaux et la population.Un jeu d’équilibriste.

Au Nicaragua, le Front Sandiniste de Libération Nationale (FSLN), mène une politique visant à satisfaire ses créanciers internationaux – par des politiques d’austérité – et la population – par des politiques redistributives. Comment se traduit concrètement ce jeu d’équilibriste ?

JPEG - 64.5 ko
Télécharger l’analyse au format PDF
PDF - 393.4 ko
Télécharger l’analyse au format PDF
TéléchargerConsulter




Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr