Analyses   8 mars 2012

Mars 2012

Le Nicaragua à l’heure de la globalisation

par François Delvaux, avec la collaboration de Valentina Camponovo

Le FSLN, mène une politique paradoxale visant à satisfaire ses créanciers internationaux et la population.Un jeu d’équilibriste.

Au Nicaragua, le Front Sandiniste de Libération Nationale (FSLN), mène une politique visant à satisfaire ses créanciers internationaux – par des politiques d’austérité – et la population – par des politiques redistributives. Comment se traduit concrètement ce jeu d’équilibriste ?

JPEG - 64.5 ko
Télécharger l’analyse au format PDF
PDF - 393.4 ko
Télécharger l’analyse au format PDF
TéléchargerConsulter




Articles en rapport

18 août 2015  Analyses

La Grèce : laboratoire du néolibéralisme

Le pays où est née la démocratie se trouve désormais sous tutelle, criblé de dettes et mis sous pression par les puissances internationales.
Au lendemain de la crise financière, on croyait le (...)

20 octobre 2014  Analyses

Lutter contre la faim : quelles priorités politiques ?

Peu de jours après le nouvel accord gouvernemental, c’est l’occasion de s’interroger sur l’avenir des politiques de la coopération belge en matière de lutte contre la faim.
Le 16 octobre, journée (...)

15 janvier 2014  Juste Terre !

Juste Terre 102

Rendez-vous en terre nicaraguayenne : une classe d’Andenne à Jinotega
Nous avons rencontré des élèves et des professeurs de l’Institut Sainte-Begge, qui sont partis avec Entraide et Fraternité au (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr