La paroisse Santiago Jocotán

Guatemala - projet particulier

Un soutien au développement intégral des communautés Maya Chorti

Depuis plus de 50 ans, la paroisse Santiago Jocotán est promotrice d’un vrai développement humain intégral en faveur des plus humiliés et nécessiteux. Située à l’est du Guatemala, dans le département de Chiquimula, près de la frontière du Honduras, elle est un moteur dans le développement de cette région montagneuse et aride, dont les habitants sont pour la plupart descendants des Maya Chortis et ont peu de possibilités de peser sur les décisions concernant la vie de la société. Les indiens Chortis vivent dans des aldeas, de petits hameaux généralement isolés, exploitant une terre ingrate dans des conditions d’extrême précarité.

JPEG - 16.5 ko
Père Jean-Marie Boxus

Jean-Marie Boxus, originaire de la Hesbaye et ancien professeur au collège Saint-Roch à Ferrières, curé de la paroisse de Jocotán depuis maintenant 40 ans et administrateur diocésain, coordonne l’action sociale. Avec son équipe, il travaille inlassablement au lent développement de ce petit coin du pays, dépassant de loin le travail pastoral proprement dit. Les besoins sont considérables et il doit pouvoir compter sur la solidarité de son pays natal, grâce à un groupe de soutien qui récolte des fonds en Belgique et fait connaître la réalité du Guatemala, de la municipalité de Jocotán et les réalisations menées avec l’équipe et les communautés rurales.

Le travail réalisé depuis maintenant plus de 30 ans a évolué, s’adaptant aux circonstances et aux « signes des temps » : valorisation de la dignité de la culture ancestrale de la région, alphabétisation pour les jeunes et les adultes jusqu’à l’obtention de diplômes, services de santé, construction d’écoles, construction de plus de 200 km de routes dans les montagnes permettant la communication entre les aldeas, mise en place de systèmes d’eau potable et d’irrigation…

Ces dernières années, la paroisse a beaucoup œuvré à l’organisation et au bon fonctionnement d’établissements scolaires, où plus de 1000 élèves provenant de la région sont suivis et formés. L’éducation des enfants et des adolescents est en effet une préoccupation pour « le futur de notre peuple Chorti », et la paroisse s’active à rassembler bourses et aides pour la scolarité des jeunes de familles modestes, afin que les cotisations des élèves ne soient pas très élevées. Le père Jean-Marie Boxus explique le défi : « Nous nous trouvons devant une population au fort accroissement démographique, dans un monde où règne la violence, le trafic de la drogue, la diminution du sens moral, la recherche de la richesse et la globalisation mondiale. Il est nécessaire que l’on prépare les enfants et les jeunes à pouvoir transmettre les valeurs qui donnent un sens véritable à la vie. Depuis de nombreuses années, la paroisse promeut, dans différentes écoles, les siennes propres et celles d’autres organisations humanitaires, la formation d’enfants et de jeunes (jardin d’enfant, niveau primaire, secondaire et technique). »

Une autre préoccupation majeure est l’appui aux communautés rurales d’ascendance Maya afin que soient reconnus leurs droits à exister comme communautés d’origine Maya Chorti, ayant un territoire en commun. Favoriser la valorisation des terres par les vergers familiaux et communautaires, la promotion de la culture des plantes médicinales de la région, l’utilisation des moyens de communication sociaux (la radio Chorti FM Tierra, qui est un moyen d’unir les communautés) et la transmission des nouvelles les plus pertinentes pour la vie des communautés, l’appui aux communautés qui s’opposent à l’exploitation des ressources minérales et forestières par des entreprises multinationales, luttant pour la conservation de la Terre-Mère. La déforestation entraîne des effets désastreux sur la conservation de zones « humides », indispensables à l’alimentation en eau de toutes les agglomérations.

La paroisse Santiago Jocotán s’est associé à des organisations civiles et d’autres religions, afin de mener à bien ce travail de promotion intégrale des communautés.

Site internet : www.jocotan.org





Articles en rapport

23 mars 2017  Agenda

Rencontre-débat à la Casa Nicaragua

Rencontre-débat avec Rocael Herman Cardenas Castillo, membre de l’association CEIBA, partenaire d’Entraide et Fraternité.
Avec lui, venez échanger autour de la lutte des populations mayas pour (...)

20 mars 2017  Agenda

Le Buen Vivir au Guatemala

Bien vivre ou (s’)épuiser ? Conférence de Lidia Amparo Santos
Lidia Amparo Santos est juriste et antropologue et responsable de formations au SERJUS.
La conférence est en espagnole avec (...)

14 mars 2017  Agenda

Expérimentons l’agir collectif !

Un week-end pour s’inspirer d’ailleurs et agir ensemble ici, dans le cadre de la campagne "Avec le Sud, on perd pas le Nord !" des Amis de la Terre Belgique.
Programme Vendredi soir avec Entraide (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr