Analyses   18 août 2015

Aout 2015

La Grèce : laboratoire du néolibéralisme

par Renato Pinto

Le pays où est née la démocratie se trouve désormais sous tutelle, criblé de dettes et mis sous pression par les puissances internationales.

Au lendemain de la crise financière, on croyait le néolibéralisme dépassé. Le voilà qui ressurgit et se généralise sous forme d’austérité, principe économique aux conséquences sociales dramatiques.

« Cette attaque contre la Démocratie ne peut pas être commise dans le contexte de l’Union européenne. Et elle ne peut certainement pas être commise dans le silence. »
Zoé Konstantopoulou, Présidente du Parlement grec

PDF - 660 ko
TéléchargerConsulter




Avec le soutien de


Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr