logo Entraide et Fraternité

Juste Terre 97

Avril 2013

Lutter contre la pauvreté tant matérielle que spirituelle. Il y a encore tellement de pauvres dans le monde et ces personnes rencontrent tant de souffrances

Edito

« Il faut lutter contre la pauvreté tant matérielle que spirituelle (…). Il y a encore tellement de pauvres dans le monde et ces personnes rencontrent tant de souf-frances ».
En prononçant ces mots devant les diplomates des 180 pays accrédités auprès du saint-siège, le nouveau pape François a non seulement dressé les axes prioritaires de son pontificat, mais il a aussi rappelé les principes fondateurs de l’enseignement social de l’église. Ces derniers, depuis l’encyclique Rerum Novarumjusqu’à Caritas in Veritatede Benoît xVI, invitent les chrétiens à prendre au sérieux la dimension sociale de l’évangile.
En affirmant la dignité absolue de l’être humain, l’impor-tance de la solidarité, la défense du bien commun, l’église indique qu’elle voit dans l’être humain, dans chaque être humain, l’image vivante de dieu même. Ce qui implique, pour le plus fort, le devoir de protéger le plus faible.
les innombrables associations et mouvements de so-lidarité chrétiens qui ont fait le choix de « l’option pré-férentielle pour les pauvres » suivent cette route et mettent toute leur énergie dans l’éradication de la pau-vreté.
Ce défi passe prioritairement par la lutte contre toutes les formes d’injustice. dans un monde où 20% des êtres humains s’accaparent 80% des richesses, le combat pour le partage est, en effet, tout simplement incon-tournable : réforme fiscale redistributive, réformes agraires rendant aux paysans leur droit à se nourrir, rejet de l’emprise de la finance sur l’économie réelle libérant les états et les peuples de la dictature des marchés… autant de chantiers, au Nord et au sud, pour sortir des êtres humains de l’indignité de la pauvreté.
Ces combats socio-économiques, nous les menons à la lumière de l’évangile car notre dieu est un dieu concret qui a pris visage humain en Jésus. Il nous invite à re-joindre les gens où ils sont, dans ce qu’ils vivent et à les aimer à la manière de Jésus. Il nous dit que nous se-rons jugés non pas selon l’in-tensité de notre prière ou la profondeur de notre vie spiri-tuelle mais simplement sur les gestes qui, seuls, parlent du dieu de la révélation : le pain à l’affamé, le verre d’eau à l’as-soiffé, la visite au prisonnier...

Juste Terre ! n° 97
TéléchargerConsulter




Avec le soutien de

Direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire


Tags : Jeunes Brésil

Articles en rapport

20 mars 2019    Etudes

Cultive-toi un avenir !

par Guillaume Gillard en collaboration avec Anne Berger
Jeunesse et transitions agricoles en Belgique, reconstruire un tissu paysan ?
21 mars 2019 • 13h30 Agenda

Les jeunes face aux enjeux de l’agriculture

Séminaire Nord/Sud
30 mars 2019 Agenda

Festivanakkam 2019

Dans une ambiance festive et engagée, viens prendre connaissance des initiatives locales et des mouvements de résistance pour un monde plus respectueux de (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr