Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Des jeunes au Nicaragua

Il y a des voyages d’où l’on ne revient pas comme avant…

Ce titre peut en dire long sur nos impressions mais en même temps, il ne nous dit rien non plus ! Pour comprendre cela, un petit retour en arrière s’impose.

Il y a deux ans, à l’initiative d’une collègue et en collaboration avec l’association Entraide et Fraternité, un voyage humain est mis sur pied pour partir quinze jours au Nicaragua pendant les vacances de Pâques 2013. Si on demande à un quidam dans la rue de nous dire deux ou trois mots sur ce pays, les qualificatifs ne manquent pas : soleil, chaleur, montagnes, forêts, dépaysement…. C’est exact mais tellement loin de la réalité de la vie sur place, tellement loin….

Avant de partir, naïvement et comme le pensaient également des gens autour de moi, je pensais que nous allions vivre le quotidien des gens sur place, les suivre dans leur travail, leur scolarité, leurs problèmes, … Au fait, nous suivions des gens qui travaillent pour l’association « Tuktan Sirpi » qui s’occupent des enfants des rues. Ces animateurs rencontrent et créent des liens avec des enfants dans le but de les scolariser, de les aider face à des problématiques telles que les abus sexuels, la consommation de drogues, … C’est grâce à eux que nous avons pu rencontrer, suivre ces enfants. Sans eux et leur travail, il aurait été impossible d’aller à leur rencontre. Comment ai-je pu croire qu’il suffisait simplement d’arriver sur place et de se dire : allons vers eux ! Non et non, ça n’aurait pas pu se passer autrement et c’est normal : nous n’aurions jamais pu les rencontrer sans le travail formidable et le lien de confiance créé entre l’association et les enfants. Etre confrontés à cette pauvreté et aux témoignages des gens qui nous entouraient, ça ne nous laissaient pas de marbre… Par cette découverte, j’ai pu mettre des mots sur le voyage humain : partager deux expériences de deux pays différents, ce qui est extrêmement enrichissant.

Aussi, en plus de rencontrer cette réalité de la vie sur place, une autre se dessinait également : l’ambiance du groupe. Même si celui-ci était restreint et très uni, l’atmosphère n’était pas toujours chaleureuse, il y a eu quelques conflits. Mais c’est grâce à ceux-ci que nous pu évoluer positivement et nous remettre en questions. Ce voyage aura été humain à tous les niveaux.

Oui, sans conteste, ce voyage a été un voyage d’où nous ne sommes pas revenus comme avant…. et tant mieux !

ROLAND Steven

PNG - 156.8 ko
Cette photo résume parfaitement le voyage : on tourne le dos au passé pour regarder vers l’avenir, enrichis de notre nouvelle expérience.




Tags : Jeunes Nicaragua

Lire aussi

30 mars 2020    Analyses    COVID-19

Entendre aussi les voix du Sud

par Hélène Capocci
Confinement : voici le mot d’ordre donné à pas moins de 3 milliards de personnes dans environ 70 pays pour lutter contre la propagation du (...)
27 mars 2020

Nos partenaires face au coronavirus !

Si le coronavirus continue de meurtrir la Belgique et l’Europe, il a dangereusement débuté son avancée inexorable dans les pays du Sud où nos partenaires (...)
11 février 2020

Et si les jeunes pouvaient changer l’avenir …

A l’heure où l’on observe un nombre croissant de jeunes engagés, que ce soit dans le mouvement « climat » ou pour la transition écologique, une quarantaine de (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr