10 février 2017  Actualités

Hommage à Mgr Paul Lanneau

Le 4 février, pour ouvrir l’Assemblée générale d’Entraide et Fraternité et celle de Vivre Ensemble, Jacques Briard, membre fondateur d’Action Vivre Ensemble, a prononcé l’hommage suivant à la mémoire Mgr Paul Lanneau, alors que plusieurs membres participaient au même moment aux funérailles de ce regretté pasteur.

Décédé à l’âge de 91 ans, cet Anderlechtois fut notamment curé et doyen à Schaerbeek. A partir de 1970, il fut responsable de la pastorale sociale et caritative à Bruxelles. Toujours à Bruxelles, il fut de 1982 à 2002, évêque auxiliaire du cardinal Danneels.

"Pour moi, comme premier responsable national de l’Action Vivre Ensemble, Paul Lanneau fut de ceux et celles qui proposèrent aux Evêques et obtinrent d’eux que Vivre Ensemble organise bien plus qu’une collecte pour les plus démunis de Bruxelles et de Wallonie lors du troisième dimanche de l’Avent. Et cela avec Mgr Joos, vicaire général du diocèse de Tournai, André Gailly et Agnès Lambot, ainsi que d’autres membres du Conseil général de l’apostolat des laïcs de l’époque..

« A l’annonce du décès de Paul Lanneau, Luc Uytdenbroek m’a partagé les souvenirs suivants :
’Ce fut mon deuxième employeur, après mes trois années de travail en Afrique, car c’est lui qui, comme directeur diocésain de Caritas - selon le titre employé à l’époque, - m’a engagé en 1973 à l’animation Vivre Ensemble-Entraide et Fraternité-Justice et Paix à Bruxelles, en me lançant ainsi dans le monde de ces ONG pour vingt ans. Je lui en suis très reconnaissant.’

« Il est aussi bon de rappeler que Paul Lanneau a dû avoir une sérieuse influence au sein de Caritas Catholica, où il s’entendait bien avec le secrétaire général Pierre Huvelle, de même qu’au niveau de l’épiscopat. Et cela malgré - ou à cause de ?- sa personnalité très humble et très discrète. Il a effectivement particulièrement dynamisé tout le secteur de la santé, en poussant à la formation des aumôniers et des visiteurs des malades.

« Luc Uytdenbroek a aussi rappelé que Paul Lanneau avait été fort marqué par son séjour à Tamanrasset, car tout en ayant été très actif sur le terrain, il était avant tout un grand contemplatif. Et Luc m’ a encore dit que ’ce qui était stimulant avec Paul Lanneau , c’est qu’il partagea tout à fait notre conception socio-politique dans l’époque très politisée des années ’70 et que cela ne le perturba nullement. Car il avait une conception très socio-politique de la charité et de la Justice’.

« A ces souvenirs de Luc, j’ajouterai que j’espère que Mgr Lanneau aura encore pu apprécier l’appui que nos Evêques apportent au travail mené par Entraide et Fraternité-Vivre Ensemble-Justice et Paix et Caritas dans la lettre pastorale Populorum communio qu’ils vont publier pour le prochain Carême à l’occasion du 50e anniversaire de l’encyclique Populorum progressio de Paul VI sur le développement des peuples. En tout cas, sachez que ceux et celles d’entre nous qui ont été invités à contribuer à l’élaboration de cette lettre avaient certainement en tête le souvenir de disparus de chez nous comme Mgr Joos, Baziel Maes, Louis Blitz, Ginette Carlier, Flore Herrier, Agnès Lambot, auxquels il faut aussi ajouter à présent Paul Lanneau et Jeanine Wynants décédée elle aussi il y a quelques jours, alors que cette militante mena successivement le mouvement Vie Féminine, le MOC et Justice et Paix. Et sans oublier évidemment d’autres récents disparus d’ailleurs, comme le grand cardinal brésilien Arns décédé fin 2016.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr