15 septembre 2015  Actualités

Philippines

Histoire de Changement

dans une communauté touchée par Haiyan

Nous avons organisé le secteur des femmes dans notre communauté, ce qui nous conduira à plus d’autonomie et à la reconnaissance de la capacité de production des femmes.

Avant le super-typhon Yolanda, nous n’avions pas d’idée de l’organisation, spécialement si on parle d’organisation formelle avec l’enregistrement correspondant. Les femmes de notre communauté comprenaient juste que la participation était limitée aux célébrations des femmes chaque mois de mars. Nous aidions nos maris par des activités génératrices de revenus à petite échelle, individuellement, mais pas comme groupe.

Quand MiHANDs est arrivé dans notre communauté, nous avons compris graduellement la nécessité de nous organiser afin d’acquérir plus d’opportunité, au-delà de notre capacité existante, spécialement quand cela comprends de initiatives de subsistance pour le rétablissement urgent suite aux effets du typhon. Organiser le secteur des femmes dans notre communauté nous conduira à l’autonomisation et à la reconnaissance de la capacité de production des femmes.

Une série de rencontres et séminaires menés par MiHANDs nous a menés à une perspective plus large sur comment identifier et concevoir des activités génératrices de revenus appropriée en parallèle à l’identification d’un appui possible d’agences gouvernementales ou non-gouvernementales. Les chances sont devenues plus claires quand notre enregistrement au Ministère du Travail et de l’Emploi fut approuvé, ce qui a entraîné que notre organisation pouvait accéder à des appuis qui nous aident à commencer les projets de subsistance.

JUVELYN P. QUINTE
PNG - 189.6 ko
JUVELYN P. QUINTE
President, Uswag Kababaehan Association (UKA)
Barangy Lat-osan, Palompon, Leyte
TéléchargerConsulter

MiHANDs a été d’une grande aide pour nous, pour s’organiser, et l’est jusqu’à présent. Son support à nos projets de subsistance pendant plusieurs mois a développé la motivation des membres à améliorer la participation. Les non-membres ont également commencé à développer leur enthousiasme à rejoindre l’organisation car ils ont découvert que tous nos efforts avaient commencé à avoir un effet. Les activités liées à la subsistance sont toujours en cours et nous savons que MiHANDS nous soutiendra encore. Nous ne pouvons pas faire cela sans la bonté de MiHANDs qui a investi du temps et des ressources pour nourrir notre organisation. Peut-être que c’est le côté positif de l’effet du super-typhon car si cela n’était pas arrivé, MiHANDs n’aurait pas été là aujourd’hui et nous n’aurions pas créé officiellement notre organisation.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr