1er septembre 2015  Actualités

Philippines

Histoire de Changement

dans une communauté touchée par Haiyan

L’accompagnement de MiHANDs nous a redonné l’espoir et poussé les responsables de barangay à travailler ensemble avec le secteur organisé

Etant en opposition avec le leadership gouvernemental de la ville d’Omroc, notre communauté est d’habitude délaissée en ce qui concerne l’assistance humanitaire après Yolanda. Les agences humanitaires internationales n’ont pas privilégié notre communauté à cause du nom de notre barangay Don Potenciano Larrazabal. Comme dirigeante élue, c’est mon devoir de chercher de l’aide pour nos habitants, bien que je sois aussi l’une d’entre eux, une survivante de la catastrophe. J’ai dit à nos gens que nous devrions nous satisfaire de quelque assistance que nous recevrions, à cause des mécanismes de priorisation du gouvernement municipal.

HON. GERTRODES L. NARIDO
JPEG - 69.7 ko
HON. GERTRODES L. NARIDO
Punong Barangay,
Barangy Don Potenciano Larrazabal (DPL), Ormoc City
TéléchargerConsulter

Deux mois après le typhon Yolanda, un groupe humanitaire international est arrivé dans notre communauté, mais leur intervention s’est concentrée sur la réparation de notre circuit hydraulique qui avait été fortement endommagé par le typhon. A cause de politiques étroites, au lieu de réparation il y a juste eu un approvisionnement de canalisations en plastique, mais nous sommes toujours reconnaissants pour cela. Un des professionnels venant de Mindanao a essayé de nous réconforter en nous disant qu’il avait essayé de faire pression pour que notre communauté devienne bénéficiaire de l’aide humanitaire reconnue basée à Mindanao, dans laquelle était prévue une intervention rapide de rétablissement et de réhabilitation. Grâce à Dieu, notre communauté a été choisie et acceptée comme une des bénéficiaires du Mindanao Humanitarian Action Network Against Disasters (MiHANDs).

L’intervention de MiHANDs dans notre communauté fut un cadeau inattendu et exceptionnel pour le barangay Don Potenciano Larrazabal. Depuis l’incident du typhon, c’est la première fois qu’une institution humanitaire nous appuie de manière continue avec leurs programmes et projets.

Bien qu’il y ait de la souffrance à cause du typhon, maintenant grâce à la présence de MiHANDs dans notre communauté, nous avons trouvé l’espoir et l’enthousiasme pour nous sortir de cette difficile expérience. Nos agriculteurs et groupes de femmes étaient déjà organisés et ont commencé à engager des projets de subsistance avec l’appui de MiHANDs. Les conseils constants du personnel de MiHANDs à notre organisation nous ont poussés, en tant que responsables de barangay, à travailler davantage ensemble avec le secteur organisé.

Enfin, MiHANDs n’est pas seulement une institution humanitaire mais un partenaire et un mentor qui nous fournit une guidance permanente et une direction en plus des projets de subsistance, de production agricole, de renforcement des capacités et connaissances des organisations créées dans notre communauté.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr