Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
13 octobre 2014  Actualités

Histoire d’un petit paysan au Vietnam

Monsieur Van génère les revenus de sa famille en élevant des truies.

Le CSEED, partenaire d’Entraide et Fraternité, et qui travaille auprès des minorités ethniques dans les régions montagneuses du nord et du centre du Vietnam nous partage une histoire, qui nous raconte le chemin d’une famille vers une plus grande autonomie.

Vi Ngoc Van est un homme de 58 ans de la minorité ethnique Nung dans le village de Hong Duong (district de Chi Lang). Sa famille est un des ménages du groupe d’intérêt d’agriculteurs (farmer interest Groups - FIG) pour l’élevage de truies soutenus par le CSEED.

Van partage un sourire de satisfaction avec ses visiteurs : « Dans le passé, ma famille n’élevait que des porcs. Nous devions acheter les porcelets très loin et la qualité n’était pas bonne (les porcelets étaient chers et susceptibles de développer des maladies, etc.). Les revenus de ma famille pour élever un porc était de 1 à 2 millions de Dongs vietnamiens. En 2009, ma famille, engagées dans le FIG, a été supportée par le programme du CSEED, et reçu une truie Mong Cai. Après que la truie ait mis bas, nous donnerions les porcelets à d’autres membres du FIG. Après la formation sur les compétences d’élevage, j’ai demandé pour élever notre petite truie. Elle a bien grandi dans notre famille. Les deux premières portées ont été vendues et j’ai continué mon engagement dans le projet. La truie va avoir bientôt sa troisième portée. Le revenu moyen pour chaque portée est de 7 à 10 millions de Dongs vietnamiens. Je me rends compte que l’élevage de truies est bien plus rentable que l’élevage de porcs. Une partie de l’argent provenant de la vente des porcelets est utilisé pour nos dépenses quotidiennes et une partie pour l’éducation de mes enfants. Ma famille prévoit d’élever 2 ou 3 truies de plus. »

Ayant réalisé les avantages d’élever des truies, Vi Ngoc Van répands la nouvelle et encourage les autres villageois à suivre son exemple, afin de réduire la pauvreté dans la région.





Lire aussi

23 mai 2022 • 19h00 Agenda    En 2022, à la suite de

Pierre Gillet, aux côtés des pêcheurs-artisans

Rencontre dans le cadre de l’année internationale de la pêche et de l’aquaculture artisanales
14 mars 2022    Etudes

Commercer avec l’UE

Une aubaine ou un désastre pour les paysannes du Sud ?
Quelles sont les conséquences des traités de commerce signés par l’Union européenne sur les paysannes dans les pays appauvris du Sud (...)
10 mars 2022    Politique exportatrice

l’agriculture familiale sous pression

Quels sont les impacts de l’investissement étranger sur l’agriculture locale ?

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr