Analyses   10 janvier 2012

Janvier 2012

Guatemala : terre de paradis ?

par Carmelina Carracillo, avec la collaboration de Valentina Camponovo

Les mouvements paysans et de la société civile évoluent, résistent et proposent des alternatives.

Une acquisition de terres par des méga projets sans le consentement des paysans/nes qui les occupent, un Etat lié à l’oligarchie autorisant l’impunité, un haut degré de violence et un féminicide, tel est le contexte dans lequel les mouvements paysans et de la société civile – dont les partenaires d’Entraide & Fraternité – évoluent, résistent et proposent des alternatives.

JPEG - 117.9 ko
© Entraide et Fraternité
PDF - 746.6 ko
Télécharger l’analyse au format PDF
TéléchargerConsulter




Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr