Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité
24 septembre 2014  Actualités

Fournie en animaux reproducteurs et en formation technique

Nouvelle orientation dans le développement de l’économie familiale dans la commune de Lam Son au Vietnam.

La commune de Mal Son dans le district de Chi Lang est une commune difficile. Elle est située à 30 km du centre de Chi Lang avec des routes difficiles. Les villageois de la commune comptent principalement sur la culture et le bétail. Les troupeaux de chèvres errant sur le pan des montagnes et collines sont une image impressionnante pour les visiteurs de cette commune rurale pauvre.

Il s’agit là d’un des avantages apportés par le programme soutenu par le CSEED. En fait, celui-ci apporte du changement non seulement dans la conscience, la pensée, mais aussi dans l’attitude et la pratique des villageois pour cultiver et élever le bétail.
Madame Sheo est une des bénéficiaires du projet. Lorsque nous la questionnons à ce propos, elle dit avec joie : « J’ai été fournie en animaux reproducteurs et en formation technique. J’ai été courageuse pour suivre ce que j’avais appris et l’appliquer. D’abord, j’ai reçu un couple de chèvres, car je sais comment appliquer la connaissance technique à l’élevage de chèvres. Jusqu’à présent, j’ai eu 6 chèvres nées des deux premières. Elles grandissent bien. Jusqu’ici, ma famille n’a pas encore de revenus de l’élevage de chèvres car elle est en train de développer ce troupeau. Cependant, nous aurons à l’avenir un revenu suffisamment élevé et stable de nos chèvres. »

Vi Thi Sheo est une femme de 34 ans, de la minorité ethnique Nung vivant au village de Bac Phieng, dans la commune de Lam Son, et est un des ménages soutenus par le projet.





Lire aussi

28 septembre 2021    Analyses    Accord UE-Mercosur

Chronique d’une mort agricole annoncée

par Hélène Capocci
Le contenu de nos assiettes dépend toujours plus de l’étranger, entraînant des conséquences désastreuses, notamment pour l’agriculture familiale et la (...)
11 mars 2021 • 19h00 –20h30 Agenda    Visioconférence

Pourquoi défendre l’agriculture paysanne familiale en RDC ?

Entraide et Fraternité vous donne rendez-vous le jeudi 11 mars à 19h pour une rencontre avec deux partenaires congolais d’Entraide et Fraternité. Cette (...)
16 novembre 2020    Documents de plaidoyer

L’accord UE-Mercosur

Anatomie d’un accord anachronique

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr