logo Entraide et Fraternité

Inscription à la newsletter

10 septembre 2014  Actualités

La fête du possible

Fête paysanne de la communauté João de Deus

Deuxième édition

Le samedi 6 septembre a eu lieu la deuxième fête paysanne dans la région de Silviânia au nord de la ville de Goiânia.

Cette fête a été organisée par les familles de la communauté de João de Deus avec le soutien de la CPTrégionale de l’état de Goiás.

Au menu de cette journée : des discussions politiques, des expositions, des moments de partage culturel, des ateliers partages d’expériences et du théâtre populaire. La communauté et celles des alentours se sont retrouvées pour une grande fête des possibles. 4 thèmes ont animé le début de l’après-midi, l’agroécologie, la préservation des sources d’eau, le travail esclave (situation encore présente au Brésil) et les semences créoles.

L’on a pu voir l’impact du travail de sensibilisation qui a commencé il y a déjà quelques années.

Distribution de semences créoles

João Alberto, qui avait suivi en 2008 une formation sur la préservation des semences créoles et qui avait sensibilisé sur l’importance de pouvoir multiplier ces semences était présent ce jour. Fabio, l’animateur de ce groupe a non seulement sensibiliser l’assemblée sur l’importance de la préservation de la biodiversité locale mais aussi partagre les craintes qui pèsent sur le Brésil avec la possibilité de voir des OGM de BT (qui induit une stérilisation du grain) au Brésil.
Lors de ce même atelier des semences créoles ont été distribuées, justement par João Alberto. Il a voulu lui aussi participer à cette fête du possible. Il avait reçu des semences et aujourd’hui il cherche à permettre aux autres agriculteurs d’avoir eux aussi la liberté de semer leur graine.

L’après-midi a été suivie par de la danse et par une pièce de théâtre populaire afin de mettre en évidence l’importance de la protection du Cerrado (écosystème natif de la région) et de l’eau et de mettre en garde contre les dérives de l’agrobusiness.

La journée s’est clôturée par une célébration eucharistique et « la passation » de pouvoir entre communauté pour l’organisation de la prochaine fête paysanne. Ce fut une très belle journée pleine de partage et tout le monde est rentré chez soi plein de détermination et d’espoir pour les années à venir !





Articles en rapport

1er juin 2017

Résolution FIMARC

Texte de résolution du Comité exécutif de notre partenaire FIMARC, Fédération Internationale des Mouvements d’Adultes Ruraux (...)
30 mars 2017    Pétition

Renforcer les droits humains des paysan-ne-s

Paysans et paysannes : une protection spécifique est nécessaire !
25 janvier 2017    Brésil

L’eau, c’est la vie !

Au Brésil, l’agro-industrie est omnipotente. Ses partisans, industriels et/ou grands propriétaires, occupent une place prédominante dans l’appareil d’État, et (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr