29 octobre 2013  Actualités

Élections présidentielles de Madagascar

Madagascar

Entre espoirs et attentes, les futures élections présidentielles Malgache suscitent l’engouement.

Stéphanie, notre chargée de projets « Afrique » est en mission à Madagascar. Elle nous livre ses impressions à quelques jours des élections. Quelles conséquences ces élections auront-elles aussi pour nos partenaires locaux, à savoir Caritas Antsirabe, Radio Don Bosco et la Coalition paysanne malgache ?

La période pour cette première mission à Madagascar est un peu particulière. Nous sommes à quelques jours des élections présidentielles tant attendues. En effet, le pays est plongé dans une crise politique depuis le coup d’état en 2009 qui chassa Marc Ravalomanana du pouvoir. Depuis lors, Madagascar est dirigé par un gouvernement de transition, dont Andry Rajoelina est à la tête.
On sent l’excitation monter dans les rues. C’est le défilé des taxi-brousses aux couleurs des candidats et pour les plus riches, les hélicoptères. Quel contraste avec la misère du pays !
Qui sera élu parmi les 33 candidats ? Ces élections représentent pour certains une source d’espoir et pour d’autres un ras-le-bol général. Les uns rêvent de pouvoir vivre mieux tandis que les autres n’envisagent pas de réels changements.
La campagne anime presque toutes les discussions. Mais pas partout ! Dans la brousse, ce n’est pas leur priorité : les paysans doivent continuer à travailler pour se nourrir. Nos partenaires sont aussi incertains par rapport à leur futur : dans quel sens iront les politiques agricoles ? En faveur de l’agriculture paysanne ou au contraire dans la direction d’une révolution verte ?
On le saura peut être déjà au sortir du 2e tour qui devrait avoir lieu le 20 décembre 2013. Et quoiqu’il en soit, comme pour toutes élections, il y aura des heureux et des malheureux.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr